Air France va relooker ses A380, mais combien resteront dans la flotte  ?

 |   |  435  mots
Vu le montant de l'investissement, entre 150 et 200 millions d'euros, Air France n'a pas intérêt à se tromper.
Vu le montant de l'investissement, entre 150 et 200 millions d'euros, Air France n'a pas intérêt à se tromper. (Crédits : Air France)
La compagnie a décidé de réaménager ses A380 à partir de 2020. Pour autant, la direction ne précise pas si elle entend exploiter autant d'appareils qu'aujourd'hui. Selon nos informations, la décision de maintenir une flotte de 10 A380 n'est pas prise.

Maintes fois annoncé et toujours repoussé, le projet d'Air France de relooker ses A380 semble cette fois lancé.

"On est en train de travailler dessus. Il y a un plan d'investissement. On n'a plus envie de retarder : c'est inscrit à l'horizon 2020", a ainsi déclaré à plusieurs journalistes le PDG d'Air France-KLM Jean-Marc Janaillac à l'issue de la conférence de presse de lancement de Joon, la nouvelle compagnie low cost long-courrier d'Air France.

Plus précisément, le chantier commencera à partir de 2020, après le réaménagement des A330, à partir de 2018, puis des B777 spécialisés sur les Caraïbes et l'océan Indien selon les propos du directeur général d'Air France, Franck Terner dans le Quotidien du Tourisme. Pour rappel, lorsqu'il fut évoqué pour la première fois en 2014 au nom de "la continuité de la montée en gamme", ce chantier devait être achevé en 2017.

Une flotte de 10 appareils aujourd'hui

Si l'A380 va donc rester dans la flotte d'Air France, reste à savoir combien il y en aura. La décision n'est pas arrêtée sur le nombre d'appareils que comptera la flotte A380 au cours de la prochaine décennie. En effet, sur les 10 A380 aujourd'hui dans la flotte, cinq appartiennent en pleine propriété à Air France, tandis que les cinq autres sont en location, avec des sorties prévues en cas de non renouvellement de la location à partir de 2020 environ pour le premier appareil. Si la compagnie va donc conserver les 5 appareils qu'elle possède, rien n'est décidé pour les autres, selon nos informations. Les plans de flotte le sujet semblent d'ailleurs assez évolutifs puisqu'ils ont plusieurs fois changé. Pour autant, la compagnie a encore du temps pour trancher. Vu le faible potentiel de l'A380 sur le marché de l'occasion, certains y voient le moyen de renégocier des lease plus intéressants.

Pas de commandes supplémentaires

Interrogé en marge de la conférence de presse Joon sur le fait de savoir si le réaménagement envisagé concernait les 10 A380 aujourd'hui exploités, Jean-Marc Janaillac a répondu : "Pour l'instant j'ai dit qu'on avait décidé de lancer (le réaménagement, ndlr) et qu'on affinait les hypothèses." Il a ajouté que le rachat d'autres exemplaires n'était pas non plus envisagé.

En attendant, le détail du réaménagement n'a pas encore été tranché. Vu le montant de l'investissement, entre 150 et 200 millions d'euros, Air France n'a pas intérêt à se tromper. Le chantier est d'autant plus complexe que sur les 10 exemplaires aujourd'hui dans la flotte, il existe six sortes de câblage.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/10/2017 à 7:31 :
je prefère rester chez moi en france ,je suis bien logé ,bien chauffé et j ai des bons restos a coté de chez moi alors air-france .....!!
a écrit le 30/09/2017 à 9:40 :
Ils vont en profiter en vendant CDG et Orly de vendre le logo Air France pour tout effacer.....
a écrit le 26/09/2017 à 19:49 :
Pendant ce temps, Singapore Airlines rend les A380 au propriétaire et préfère utiliser des avions plus petits, mais plus fréquents.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :