Vol Egyptair : le pirate de l'air demande la libération de femmes prisonnières en Egypte

Ce détournement n'aurait rien à voir avec le terrorisme, selon les autorités chypriotes.
(Crédits : STRINGER)

Selon les autorités chypriotes, le pirate de l'air qui a détourné ce mardi un Airbus A320 de la compagnie Egyptair sur l'aéroport chypriote de Larnac s'appelle Seif Eldin Moustafa et non Ibrahim Abdel Taouab Samaha, comme indiqué l'agence Reuters l'indiquait plus tôt. Selon l'agence Mena, il était assis au siège K38. Il a demandé la libération de femmes prisonnières en Egypte, rapporte la radio publique chypriote.

Quatre à cinq passagers supplémentaires ont été vus en train de quitter l'avion d'Egyptair, rapporte par ailleurs la radio publique chypriote.

Son ex-femme vit à Chypre

On ne sait pas exactement combien de personnes restent encore à bord de l'avion. Egyptair a fait état de quatre passagers étrangers restant à bord en plus des sept membres de l'équipage et de 49 personnes libérées.

Selon la presse chypriote, les motifs du pirate semblent personnels. D'après les services de sécurité, il aurait demandé à entrer en contact avec son ex-femme qui vit à Chypre.

"C'est quelque chose qui n'a rien à voir avec le terrorisme", a déclaré le président chypriote Nicos Anastasiades à la presse. Un peu plus tôt ce mardi matin, le ministère égyptien de l'Aviation civile, déclarait que le pilote de l'avion, Omar Al Gammal, a informé les autorités qu'il avait été menacé par un passager portant une ceinture d'explosifs, qui l'avait forcé à atterrir à Larnaca.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.