Le français Geodis met la main sur OHL et se renforce aux Etats-Unis

 |   |  274  mots
Geodis acquiert OHL, une société américaine qui fournit des prestations logistiques intégrées au niveau mondial, comprenant le transport, l'entreposage, le courtage en douane, le fret, et le conseil import/export.
Geodis acquiert OHL, une société américaine qui fournit des prestations logistiques intégrées au niveau mondial, comprenant le transport, l'entreposage, le courtage en douane, le fret, et le conseil import/export. (Crédits : Geodis)
Par cette transaction, estimée à 800 millions dans dollars, SNCF Logistics, qui contrôle Geodis, accélère son développement à l'international.

Geodis accélère aux Etats-Unis. La filiale de SNCF Logistics, a annoncé lundi 17 août avoir conclu un accord pour acquérir la société américaine OHL (Ozburn-Hessey Logistics) au chiffre d'affaires annuel de 1,2 milliard d'euros. Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé. Mais selon Reuters, il grimperait à 800 millions de dollars (717 millions d'euros).

Avec cette acquisition, Geodis veut enrichir son offre aux Etats-Unis et offrir à ses "clients internationaux l'expertise et le réseau d'OHL en Amérique du Nord", selon un communiqué de la filiale, publié lundi 17 août. OHL, qui exploite plus de 120 centres de distribution en Amérique du Nord, fournit des prestations logistiques intégrées au niveau mondial, comprenant le transport, l'entreposage, le courtage en douane, le fret, et le conseil import/export.

Parallèlement, Geodis "offrira aux sociétés nord-américaines et aux clients d'OHL souhaitant se développer à l'international un accès à un réseau d'expertise logistique", promet la filiale de SNCF Logistics.

SNCF Logisitics espère une croissance organique de 20% d'ici à 2020

"La complémentarité de nos portefeuilles clients et de nos capacités, associée à une forte compatibilité de nos cultures d'entreprise, constituent une logique stratégique exceptionnelle pour Geodis", a commenté Marie-Christine Lombard, présidente du directoire de Geodis, citée dans le communiqué.

SNCF Logistics, branche de logistique et de transport de marchandises de la SNCF, compte beaucoup sur les Etats-Unis pour tenir ses objectifs de croissance. Il avait annoncé en début d'année un objectif de croissance organique de 20% sur la période 2014-2020, en misant sur l'international et sur la refonte de Geodis, sa marque phare.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/08/2015 à 18:50 :
Cette acquisition fait suite à d'autres en Europe et dans le monde.Une interview récente de son PDG (G.Pepy) en G.Bretagne est un révélateur pour nombre d'entre nous.En plus simple , les quatre lettres SNCF signifieront de plus en plus une dimension portée par une logique de "porte à porte" aussi bien pour les voyageurs que les marchandises.Le monde change mais les opinions , elles , ont du mal à s'y faire ! Mon seul bémol vient de la marginalisation mais réelle du secteur ferroviaire alors que les enjeux climatiques , énergétiques et sociétaux devraient primer et là , je reconnais que le goût est amer ...
Un exemple , celui du FRET ferroviaire Français qui continue son effondrement ( moins de 10% de part de marché , toutes entreprises confondues !!!).
A quand une DISPARITION du FRET ferroviaire pour toujours plus de camions , d'accidents , de pollutions ?
a écrit le 17/08/2015 à 10:37 :
je ne connaissais pas que Geodis appartenait à la SNCF
en tout cas, son fonctionnement est base sur une entreprise privée, prevue que cela marche
en effet, Geodis est un sous-traitant pour nos produits, et globalement, cela fonctionne

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :