Le PDG de la SNCF veut une taxe kérosène sur l'aviation : "le train n'est pas cher, c'est l'avion qui ne l'est pas assez" (Farandou)

Interrogé par des députés sur la cherté des prix du transport ferroviaire, le PDG de la SNCF, Jean-Pierre Farandou, a tiré à vue sur le transport aérien en appelant à taxer les compagnies en fonction de l'impact carbone.

4 mn

Jean-Pierre Farandou, ¨PDG de la SNCF
Jean-Pierre Farandou, ¨PDG de la SNCF (Crédits : POOL New)

Qu'il semble loin le temps où les dirigeants de la SNCF, d'Air France et d'Aéroports de Paris discutaient de manière apaisée sur les coopérations entre l'avion et le train. Pourtant, c'était il y a quelques mois seulement, le 21 juin exactement, quand Jean-Pierre Farandou, le PDG de la société ferroviaire était venu au Paris Air Forum débattre avec Anne Rigail, directrice générale d'Air France, Augustin de Romanet, PDG d'ADP, et Florent Menegaux, PDG de Michelin, sur le thème : « comment réconcilier le train et l'avion ». Quelques jours plus tôt, dans la revue "T", de la La Tribune, il confiait d'ailleurs à ce sujet :

"La relation avec l'aérien sera toujours ambivalente. Nous sommes en 'coopétition'. Mais cette concurrence est un peu dépassée et il est préférable d'entrer dans une logique de complémentarité. La loi peut certes fixer le curseur de cette complémentarité, mais nous devons travailler avec les acteurs de l'aérien pour la développer."

Aujourd'hui, loin de ce discours bienveillant, Jean-Pierre Farandou a sorti l'artillerie lourde contre l'aviation, en appelant à taxer davantage son concurrent de l'aérien.

"Ce n'est pas le train qui est trop cher, c'est l'avion qui ne l'est pas assez", a-t-il expliqué devant la commission du développement durable de l'Assemblée nationale, après avoir été interrogé sur la cherté des billets de train par rapport à la voie aérienne sur certaines destinations en France.

"Est-ce qu'on impute au billet d'avion le coût de son impact carbone ou pas?", a-t-il demandé, ajoutant:

"Moi je ne comprends pas pourquoi les compagnies aériennes sont exemptées de toute taxe sur le kérosène. Moi, je paie des taxes, sur mon énergie, sur mon gazole je paie des taxes..."

Cette déclaration va à coup sûr faire grincer les dents le monde du transport aérien, déjà agacé par certaines déclarations du PDG de la SNCF, notamment quand ce dernier a critiqué au début de la pandémie le mécanisme de renouvellement de l'air dans une cabine d'avion, pourtant considéré par les autorités comme étant très efficace.

Coûts de sûreté

Si Jean-Pierre Farandou a factuellement raison de rappeler l'absence de taxes sur le kérosène, il oublie que le transport aérien est l'un des secteurs les plus taxés, parfois davantage que les autres quand il est le seul à payer la taxe Chirac pour financer les programmes de santé dans certains pays en développement. Ou encore quand il doit payer des sommes colossales pour financer des mesures drastiques de sûreté, alors que le ferroviaire se voit demander des mesures beaucoup plus légères qui plus est financées en grande partie par le contribuable. Surtout, Jean-Pierre Farandou omet de mentionner qu'Air France ou Easyjet, compensent l'intégralité de leurs émissions carbone sur les vols intérieurs.

Le monde de l'aérien risque également de rappeler que le bilan carbone du train doit prendre en compte les émissions de CO2 liées à la construction des LGV et des travaux de régénération du réseau ferroviaire. Un calcul qui diminuerait l'écart entre les deux modes de transport régulièrement cité par la SNCF. Reprenant les chiffres de l'Ademe, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, l'avion émet 80% de CO2 de plus que le train. Ceci en raison de la part du nucléaire dans l'électricité tricolore.

Enfin, en expliquant que la SNCF n'est pas chère, Jean-Pierre Farandou va raviver le débat sur la structure de coûts élevés de la société ferroviaire et de sa productivité.

Le patron de la SNCF a par ailleurs regretté que le transport routier de longue distance européen soit exempté de toute taxe carbone. "Si j'avais un souhait à formuler, ce serait une réflexion sur un élargissement de la fiscalité carbone à l'ensemble de l'activité de transport", a-t-il résumé.

___

Revoir aussi : #ParisAirForum 2021.
DEBAT - Comment réconcilier le train et l'avion ?

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 39
à écrit le 03/12/2021 à 2:41
Signaler
La tronche idéale du Directeur Général des Impots et son fouet.

à écrit le 02/12/2021 à 18:18
Signaler
Mauvais joueur, petit joueur, aucun fair play ( comme Stéphane Richard ). Il veut de la taxe, qu'il soit recasé Inspecteur des Impots. Liberté de choix et non-soumission aux grèves récurrentes !!!! des " syndicats ' d'extrème-gauche communiste : C.G....

à écrit le 02/12/2021 à 13:53
Signaler
On va demander à ce cher Mr de reprendre les études et apprendre les base de l'économie, c'est juste lamentable d'avoir ce type de personne à ce niveau de responsabilité) 1/ Une entreprise (même publique) doit atteindre un seuil d'indépendance finan...

le 02/12/2021 à 14:35
Signaler
Ce monsieur a tout à fait raison : l'avion ne nécessite AUCUNE infrastructure mis à part des aéroports. Le train, en revanche, nécessite du rail le long de TOUT le parcours. Les coûts sont donc sans commune mesure. Cependant, l'avion est un m...

à écrit le 02/12/2021 à 12:02
Signaler
Le train est structurellement non rentable, du fait qu'il y a une infrastructure à gérer qui coûte d'office des dizaines de milliards, il sera abandonné dans le futur, au profit des bus électriques, des voitures autonomes et de l'avion (à hydrogène)....

le 02/12/2021 à 12:49
Signaler
"il sera abandonné dans le futur, au profit des bus électriques, des voitures autonomes et de l'avion (à hydrogène)" tout comme l'avion électrique (avec la technologie actuel des batteries), l'avion a hydrogène actuellement disponible sous la varian...

le 02/12/2021 à 14:37
Signaler
Vous y croyez ? Le train et le bus n'ont rien à voir en terme de vitesse et de confort. La voiture autonome est une chimère qui ne verra jamais le jour. L'avion à hydrogène polluera autant sinon plus, car l'hydrogène n'est en rien une énergie d'...

le 03/12/2021 à 14:56
Signaler
Je cite : «  L'avion à hydrogène polluera autant sinon plus, car l'hydrogène n'est en rien une énergie d'avenir.» …. En matière de démonstration scientifique et convaincante vous tutoyez le prix Nobel ….. L’hydrogène n’a d’intérêt que par sa capa...

à écrit le 02/12/2021 à 11:24
Signaler
En France , le prix d’un billet de train est subventionné à hauteur de 61% par le contribuable . Le système de taxation sur l’aérien mis en place par l’état français revient à ce que chaque passager , en achetant son billet , subventionne le contribu...

le 02/12/2021 à 17:30
Signaler
Et vous avez considéré le coût écologique du bétonnage du paysage français par la sncf? Le coût total en énergie du trail en prenant en compte le coût écologique de la construction de cette infrastructure? Vous comparez des pommes et des oranges. Que...

le 03/12/2021 à 14:49
Signaler
@thib : en matière de malhonnêteté intellectuelle vous vous posez là….. On compare en matière d’énergie uniquement des kwh… ni oranges ni pommes il me semble …. D’autre part il me semble que vous n’avez pas saisi le sens de mon post : l’aérien est b...

à écrit le 02/12/2021 à 8:10
Signaler
Triste illustration de la façon dont nos élites réagissent , tout problème a sa taxe....

à écrit le 02/12/2021 à 8:03
Signaler
Les trains intrarégionaux sont chers et d'une façon générale les billets sont bien trop chers par rapport à ce qu'ils devraient être mais il est évident que la non taxe du kérosène est une subvention publique déguisée sur l'aéronautique, une gigantes...

à écrit le 02/12/2021 à 7:31
Signaler
Revenons simplement au principe simple l’usager paye le coût du transport qu’il utilise et ne demandons pas au contribuable de financer les différences entre les différents modes de transport, les déplacements coutent de plus en plus cher à la SNCF ,...

le 02/12/2021 à 14:39
Signaler
Ah bon ? Donc vous allez très cher les routes que vous empruntez avec votre voiture… et rapidement, vous ne trouverez plus si intéressante votre « idée ».

à écrit le 02/12/2021 à 6:35
Signaler
Sachant que les trains fonctionnent à l'électricité ( carburant peu cher s'il en est) le prix des billets est devenu insupportable sur certaines destinations et à certaines heures. je préfère de loin la voiture ou l'avion sur certains tronçons. Quand...

le 02/12/2021 à 7:36
Signaler
la faute c'est bien connu c'est toujours ls autres mais concernant la sncf. ou sur bon nombre de gare il n'y a plus de guichet ou ce n'est pas le nombre de train mais celui du nombre de place exp ligne4 ou des train de 800 places sont remplace...

le 02/12/2021 à 7:47
Signaler
Rien à voir avec seuneuceufeu -ce qui la plombe c est aussi les ds investissements chroniques de l état français moyenne de l infrastructures 37 ans une des plus âgées d Europe après l autre problème c est que les français n acceptent pas que les tra...

le 02/12/2021 à 9:04
Signaler
le vrai problème c est que l etat-actionnaire unique de la sncf- n a pas le cash des investissements demandés -voir le rapport d avril 2021 cour des comptes qui le fustige et considere que 75% de l endetement de la seuneucefeu sont celles deguisées ...

le 03/12/2021 à 8:02
Signaler
et demain cette personne sera a la tete d'air france il demandera le contraire ont voit ce genre d'énarque incapable de logique et ne veut pas de concurrent pour protéger sa petite vie

à écrit le 02/12/2021 à 5:02
Signaler
Non le train est devenu insupportable. Aucun.ar a moins de 110 euros dans mon cas... Quand les enfants devront payer plein pot ce sera moins cher en voiture... Vive le climat. Et me bassinez pas avec les places pseudo. Pas cher... Je ne les ai ...

le 02/12/2021 à 8:18
Signaler
ou son passe les wagons pour voyageurs il est temps de faire un sérieux inventaire par region car apres la vente des wagons de marchandises la sncf a mis au rebus bon nombre d'entre eux sans les remplacer

à écrit le 02/12/2021 à 3:29
Signaler
Il faut bien financer les avantages des cheminots et entretenir les voies. Celles du ciel sont gratuites !

le 02/12/2021 à 9:10
Signaler
les avantages sont ceux du passé ou existes comme n"'importe autres grosses boites...qd je taffai en banque je ne payais pas ma cb, certains frais et j avais un pret bonifie pour achat immo. etc ...depuis la réforme de 2020 les embauches sont de droi...

le 03/12/2021 à 9:24
Signaler
taxer aussi la sncf qui fait rouler des train au fioul et quand on lui demande une electrification la reponse est au prochain siecle

à écrit le 01/12/2021 à 20:37
Signaler
Marre des taxes. Peut etre que l'organisation aérienne est mieux gérée et a reussi a réduire ces couts de fonctionnement. Essayez de prendre le train a 4 personnes .vous prendrez votre voiture. Sncf transport en commun? Si la region ne vous aid...

le 01/12/2021 à 22:17
Signaler
Avion ou train, le vrai prix de la mobilité, c'est : le covid, le changement climatique et autres joyeusetés.

le 01/12/2021 à 23:51
Signaler
C'est vrai. J'ai en marre des taxes qui financent l'entretien des routes alors que je n'ai pas de voiture. Je ne pollue pas et ne dérange personne, au contraire des automobilistes qui dépensent bien cher pour une voiture qu'ils utilisent bien peu au ...

le 02/12/2021 à 9:20
Signaler
vous ne connaissez rien au train... les contraintes ne sont pas le memes ainsi que le nbre de dessertes bien plus importantes par le train.la ou un avion va d un point a un point b..le train doit faire a, a1,a2,a3,a4, a5 etc jusqu a b.De plus il est...

le 02/12/2021 à 16:31
Signaler
Et la place et sécurité bagages dans le train ? A ma connaissance aucun train n'arrive à Charles De Gaulle et Orly ? L'avion pollue 40% de moins qu'en 2010, et ce n'est que le tout début du progrès. Conso avion par passager 2L au 100KM : et collatio...

à écrit le 01/12/2021 à 20:05
Signaler
Ras le bol des taxes !!!

à écrit le 01/12/2021 à 18:05
Signaler
Et une taxe dépollution des centrales nucléaires pour la SNCF dont les TGV roulent au nucléaire

à écrit le 01/12/2021 à 18:03
Signaler
Propos de technocrate à la française typique, c'est grâce à cela qu'on a ruiné notre industrie. La SNCF est une baleine obèse qu'il faut dégraisser et c'est à cette tâche nécessaire que ce petit monsieur devrait s'atteler, au lieu de pérorer ainsi. ...

le 01/12/2021 à 18:41
Signaler
@patex: Cher? Est-il seulement à son prix de revient?

le 02/12/2021 à 9:14
Signaler
je rajouterai " ya qu a faut qu on.." à votre commentaire ...

à écrit le 01/12/2021 à 17:43
Signaler
La SNCF perd de l'argent depuis toujours, elle ne survit que grace au contribuable, en faillite permanente.. Je comprends qu'elle cherche a taxer ses concurrents aeriens qui engrangent des profits, les "losers" n'aiment etre tout seuls.

le 01/12/2021 à 18:43
Signaler
@cyrano: Le gouvernement lui impose, quelquefois, de verser un dividende (sic!!!).

le 02/12/2021 à 9:13
Signaler
toutes les compagnies ferroviaire d envergure sont deficitaires...le japon qui est si souvent montrer en ex pour son efficacite le secteur ferroviaire publique est 4 fois plus endetté que le francais...

le 02/12/2021 à 14:43
Signaler
Et c'est tout à fait normal : un transport tel que le train ne PEUT PAS exister sans subventions publiques ; ses coûts d'infrastructures sont bien trop élevées pour être supportés par ses seuls usagers. Le déficit de la SNCF est surtout dû à la g...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.