Le SNPL Air France fait du rétropédalage

 |   |  584  mots
Dans un courrier envoyé aux autres syndicats d'Air France, le SNPL estimait que le projet recèle de nombreux dangers pour les salariés, quels qu'ils soient, dès lors qu'il prévoit la découpe de l'entreprise en appartements.
Dans un courrier envoyé aux autres syndicats d'Air France, le SNPL estimait que le "projet recèle de nombreux dangers pour les salariés, quels qu'ils soient, dès lors qu'il prévoit la découpe de l'entreprise en appartements". (Crédits : © Philippe Laurenson / Reuters)
Au lendemain des révélations d'une lettre du président du SNPL Air France à d'autres syndicats indiquant les conditions qui permettraient de démarrer des négociations, le SNPL a calmé le jeu.

Rétropédalage en règle pour le bureau du SNPL Air France. Au lendemain de notre article concernant une lettre ouverte aux salariés d'Air France du président du syndicat national des pilotes de ligne d'Air France, Philippe Evain, dans laquelle ce dernier rejetait le projet de création d'une nouvelle compagnie à coûts réduits de la direction, le bureau du SNPL a souhaité calmer le jeu. Il le fallait. Ce courrier a fait l'effet d'une bombe chez pilotes.

Contraire aux statuts

Envoyée aux syndicats de l'intersyndicale le 30 novembre (PNC, personnel au sol), le lendemain de la reprise des négociations sociales avec la direction, la lettre n'avait pas encore été transmise à l'ensemble des salariés, et donc des pilotes. En outre, elle n'avait pas fait l'objet d'un mandat voté par le conseil du SNPL, "qui est souverain" dans les statuts du syndicat, alors que le dernier conseil avait eu lieu une semaine avant seulement.

Cafouillage

Ce vendredi, le président du SNPL Air France a déclaré à l'AFP qu'il s'agit d'une "interprétation totalement erronée" faite à partir d'une "lettre ouverte" qu'il aurait rédigée avant le début des négociations (le 29 novembre, NDLR) pour faire connaître son point de vue. Ce samedi dans le Figaro, Véronique Damon, secrétaire générale du SNPL Air France, évoque même un "document de travail", adressé aux autres catégories de personnel "pour recueillir leur avis". Un point de vue qui fait hurler de nombreux pilotes : "Depuis quand demande-t-on l'avis des autres catégories de personnel avant celui des pilotes", s'étouffe l'un d'eux.

Or, cette lettre est datée du 30 novembre, deux jours après la reprise des négociations et a été envoyée, selon un syndicaliste, le même jour, en fin de matinée, aux autres syndicats dans un e-mail intitulé « A tous les salariés d'Air France » avec un message très court indiquant seulement qu'il s"agissait d'une lettre ouverte aux salariés, sans aucune mention précisant que ce courrier n'avait que pour seul objectif de recueillir leur avis.

Ce n'est que bien plus tard, en fin de soirée du 30 novembre, qu'un autre e-mail leur est envoyé indiquant que la lettre n'était pas publiée et qu'il ne fallait donc pas la diffuser. Trop tard, l'UNAC, un syndicat PNC, l'avait déjà mise en ligne sur son site pour ses adhérents.

Enfin, selon un pilote, il est indiqué sur le "forum du SNPL" (un système de messagerie interne aux pilotes) qu'il y avait eu une demande d'impression de ce courrier pour 18.000 exemplaires...

"Vraiment motivé pour que ce projet ailler au bout"

Pour Emmanuel Mistrali, porte-parole du SNPL Air France, les négociations autour de la future compagnie à coûts réduits d'Air France ont débuté cette semaine sereinement et avec l'objectif de "réussir ensemble", a-t-il affirmé vendredi à l'AFP, réfutant tout faux départ. "L'idée de créer un nouveau produit (...) avec un contrat de travail adapté, c'est plutôt une bonne idée" et le SNPL est "vraiment motivé pour que ce projet aille au bout", à condition que toutes les catégories du personnel "s'y retrouvent", a assuré le président du syndicat, Philippe Evain.

Pour rappel, dans le courrier, il est écrit que le "projet recèle de nombreux dangers pour les salariés, quels qu'ils soient, dès lors qu'il prévoit la découpe de l'entreprise en appartements".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/12/2016 à 20:07 :
Raz le bol !!!!!!!!!!!
a écrit le 03/12/2016 à 17:39 :
Je dis que après 60 à65 voyages longs courriers,je n'ai jamais volé avec air France.Cette compagnie a un mauvais service de vente et un manque de courtoisie;quand je vol avec le groupe je ne voyage qu'avec KLM.vous connaissez le surnom d'air France.compagnie peut-être.que oui peut être que non.
Réponse de le 04/12/2016 à 11:02 :
Donc, vous dites que vous n'avez jamais volé avec AF, mais vous savez que le service n'est pas bon ? Chapô :-)
Réponse de le 04/12/2016 à 18:57 :
Moi j'ai volé pendant des années en France et à l'international avec AF, ainsi qu"avec d'autres compagnies, suivant les destinations, et franchement je n'ai pas eu à m'en plaindre plus des autres. Avec l'avantage d'un service en français.
Pas plus mauvais et pas meilleur. Sur les aéroports par contre, il y beaucoup de différences suivant les villes et les pays.
Le dénigrement d'une compagnie sans la connaitre dénonce un a priori infantile, du genre : je n'ai jamais goûte ça parce que je ne l'aime pas ! na !
Quant aux comportements syndicaux, là c'est une autre affaire.
a écrit le 03/12/2016 à 16:23 :
Air France a un sursis avant d'être coulée par ses syndicats, ouf!
Mais c'est la société qui devrait prendre les devants.
Une nouvelle compagnie pourrait être créée avec ceux qui voudraient bien la suivre.
a écrit le 03/12/2016 à 15:05 :
Par principe le snpl s'oppose à tout. Un peu comme la cgt ou sud.
Et si vous souhaitez partir sereinement pendant les vacances scolaires (en général Noël, st sylvestre et le rush de fin juillet début août) il est préférable de prendre une autre compagnie...
a écrit le 03/12/2016 à 12:21 :
Géneralement les français qui voyagent au moins 2 fois par an sur les longs courriers pour leurs affaires ou leur travail ne peuvent pas se permettre de probables horaires d'arrivées ou départs.Ce n'est pas ma régle mais la régle de ceux qui dépendent de certitudes.conclusion jamais air France
Réponse de le 03/12/2016 à 13:23 :
J'en conclus que ne vous voyagez pas. Quand à cet article vaniteux............
Réponse de le 03/12/2016 à 13:42 :
que voulez-vous dire ?
Ponctualité ? AF n'a pas à rougir , bien meilleure que easyjet ou ryanair
grèves ? prenez donc Lufthansa , 14 e grève en deux ans
Le France bashing ou Air France bashing des français , oui , champions du monde ...
Réponse de le 03/12/2016 à 17:13 :
Ah oui, Lufthansa fait pire, donc les grèves AF ne sont pas si graves alors.
En maternelle, je me souviens que quand je faisais une bêtise et que je me faisais prendre, je disais "untel aussi l'a fait". Maintenant que j'ai quand même un peu grandi, je réalise que ce n'était pas une excuse.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :