Le trafic aérien européen devrait chuter de 60% en 2020

 |  | 288 mots
(Crédits : Reuters)
En raison des restrictions de circulation toujours en cours et de la crainte d'une deuxième vague de Covid-19, l'Association internationale du transport aérien (IATA) prévoit une reprise très lente et incertaine du trafic aérien sur l'année 2020.

Le trafic des vols commerciaux en Europe devrait baisser cette année d'environ 60% par rapport à 2019, avec une reprise très incertaine due aux restrictions de circulation toujours en place pour freiner la pandémie de Covid-19, s'est inquiétée jeudi l'Association internationale du transport aérien (Iata).

Bien que le trafic en Europe ait progressé au cours des derniers mois depuis son point bas du mois d'avril, il "reste inférieur de plus de 50% par rapport à la même période l'an dernier", a indiqué l'organisation qui regroupe 290 compagnies aériennes dans le monde.

Lire aussi : Covid-19 : le trafic aérien français pourrait perdre 65 millions de passagers en 2020 (IATA)

A court terme, la reprise en Europe, reste "très incertaine au vu d'une nouvelle vague de la pandémie et de l'impact économique mondial encore plus important qu'elle pourrait avoir", estime l'association.

L'Iata estime à "plus de 7 millions" le nombre d'emplois liés à l'aviation, y compris le secteur du tourisme, menacés en Europe, une estimation revue à la hausse d'un million par rapport à juin.

En France, en Grande-Bretagne et en Allemagne, la baisse du trafic en 2020 est estimée à 65%. En Espagne et en Italie de 63%. Le pays européen le plus touché devrait être la Norvège avec une chute prévue de 79%.

L'Iata évalue pour 2020 à 419 milliards de dollars le manque à gagner au niveau mondial pour le secteur, l'un des plus touchés par la pandémie qui a cloué au sol la quasi totalité de la flotte mondiale au plus fort de la crise. Elle ne prévoit pas de retour du trafic aux niveaux de 2019 avant 2024.

Lire aussi : Aéroports : les difficultés des entreprises de sûreté menacent la reprise du trafic aérien

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/08/2020 à 15:25 :
Les écolos sont à la fête avec ces bonnes nouvelles pour eux .Du coup ils vont oublier que les data centers polluent autant (4 % aussi) et vont continuer de stocker massivement sur le cloud en toute innocence .
a écrit le 14/08/2020 à 22:51 :
Pensez vous que la globalisation des intérêts de certain vont pouvoir être respecté?
a écrit le 14/08/2020 à 11:49 :
Le tourisme de masse est monstrueux. S'il pouvait ne pas revenir, ce serait très bien.
Réponse de le 15/08/2020 à 11:07 :
Puis alors je vois par chez moi comme ils craignent les dégâts causés par les gels hydroalcooliques sur les monuments, détails que notre classe dirigeante est incapable de penser..
Réponse de le 16/08/2020 à 12:07 :
Vous avez raison ! Supprimons les congés payés !!!!
a écrit le 14/08/2020 à 11:32 :
Personnellement, je trouve que c'est une bonne chose, de proposer d'autre moyens de transport sans passer par les nuages!
a écrit le 14/08/2020 à 8:51 :
Pour ma part, je ne suis pas fâché de cette diminution du trafic aérien. J'habite dans la zone d'influence de l'aéroport de Genève et par une belle journée d'hiver, j'ai compté jusqu'à 52 traces de condensation au dessus de la région.
Autrement dit on me volait une bonne partie de mon soleil !
Si une pétition circule à ce sujet, comme cela a été fait pour les panaches des centrales thermiques, je signe!
a écrit le 13/08/2020 à 23:55 :
Les khmers verts doivent jubiler, peu importe la nocivité de leur idéologie sur l'économie et l'emploi.
a écrit le 13/08/2020 à 19:42 :
C'est regrettable pour tous les gens qui vont perdre leur emploi, mais l'aviation civile était devenue totalement inconsciente. Ne pas avoir compris qu'une croissance telle qu'elle était prévue était impossible relève carrément de la méthode Coué. Le Covid19 a remis les pendules à l'heure, il était temps et c'est salutaire. Nous aurions continué sur cette lancée, les problèmes auraient été pires dans un futur proche.
a écrit le 13/08/2020 à 18:42 :
Heureusement que Notre Dame des Landes n'est finalement pas devenu un aéroport...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :