Bandeau paroles d'experts

Paroles d'Experts GRS VALTECH & BIOTHANE, la valorisation du biogaz chez VEOLIA

En associant deux de ses filiales, GRS VALTECH et BIOTHANE, VEOLIA met des moyens à disposition afin de développer des solutions de valorisation du biogaz et notamment la production de biométhane.

3 mn

Valoriser le biogaz, le défi de la transition énergétique pour GRS VALTECH et BIOTHANE

Les deux filiales spécialisées de VEOLIA se sont associées pour développer des solutions de valorisation du biogaz et notamment la production de biométhane.

Les énergies renouvelables, une solution d'avenir

Face au nucléaire et aux énergies fossiles, les énergies renouvelables apportent des réponses durables quant aux préoccupations relatives à l'environnement, mais également à la sécurité et à la santé. Sources inépuisables, faibles émettrices de gaz à effet de serre et abordables, elles représentent des solutions d'avenir et autant d'enjeux politiques. La France ne fait pas figure d'exception en la matière et s'est fixé plusieurs caps pour diversifier son mix énergétique à court terme. Ainsi, à horizon 2028, l'Hexagone devra compter 33 % d'énergies renouvelables réparties entre le photovoltaïque, l'hydraulique, l'éolien et le biogaz. Ces derniers, obtenus à partir de la fermentation de matières organiques dans un environnement privé d'oxygène (agriculture, industrie alimentaire, collectivités, restauration, boues de stations d'épuration...) ont le vent en poupe. Entre 2019 et 2020, le nombre d'installations de production et d'injection de biométhane a doublé.

Valoriser un gaz vert

« Aujourd'hui, le biogaz peut nous permettre d'acquérir notre indépendance énergétique, analyse Marie Esteve, chef de produit valorisation biogaz chez BIOTHANE. C'est une énergie certes renouvelable, mais également stockable, contrairement à l'énergie électrique. De plus, elle est généralement produite et consommée localement. » Au premier trimestre 2021, plus de 1000 projets ont été décomptés au registre des capacités des différents gestionnaires de réseau de gaz, ce qui devrait permettre, toujours à l'horizon 2028, d'atteindre une part de gaz vert de 6 à 8 %. C'est dans ce contexte porteur que VEOLIA développe depuis 25 ans des solutions de valorisation du biogaz par différents procédés : sous forme de chaleur, d'électricité et de biométhane.

Le MemGas™, une technologie de pointe

L'une de ces solutions a été baptisée MemGas™, contraction de membrane et de gaz, les deux termes clés du processus de la séparation membranaire du biogaz. Par l'intermédiaire de cette technologie, on obtient du biométhane produit par purification du biogaz issu de la fermentation des matières organiques agricoles ou des boues d'épuration. La technologie membranaire MemGas™ purifie le biogaz brut en un biogaz très riche en méthane, ce qui le rend adaptable aux exigences de son utilisation finale. In fine, le gaz vert obtenu a plusieurs emplois : soit il est injecté au réseau de gaz naturel pour un usage domestique ou industriel, soit il est utilisé en biocarburant pour les véhicules roulant au gaz. « Aujourd'hui, VEOLIA dispose d'une vingtaine d'unités MemGas™, et d'autres seront mises en service dans les prochaines années. Nous intervenons sur toute la chaîne nécessaire à la mise en œuvre de la technologie MemGas™ depuis la conception jusqu'à l'exploitation. » conclue Julien Delefosse, responsable des segments d'activité gaz chez GRS VALTECH.

Fort du contexte actuel favorable au déploiement des énergies vertes, le groupe VEOLIA compte accélérer l'extension de sa technologie MemGas™ en France, mais aussi dans le monde entier.

GRS VALTECH

https://www.grsvaltech-biogaz.fr

BIOTHANE

https://www.biothanesolutions.com/technologies/memgas

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.