Les éconolinks : Cécile Duflot et l'immobilier, prix d'hospitalisation de 425 hôpitaux, recette anticrise de la Pologne, Renault...

 |   |  478  mots
Copyright Reuters. La ministre du logement, Cécile Duflot, fait partie des ministres les plus controversés du gouvernement.
Copyright Reuters. La ministre du logement, Cécile Duflot, fait partie des ministres les plus controversés du gouvernement. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'action de Cécile Duflot, la ministre chargée du Logement, ne fait pas l'unanimité. A l'aide du cabinet de conseil Cyrus, Capital.fr a réalisé des simulations et arrive à la conclusion que le nouveau dispositif locatif mis en place par la ministre sera rentable pour les partticuliers. Au contraire, le site Ma vie mon argent fustige une "politique bolchévique" néfaste aux propriétaires. De son côté, le journal Métro s'inquiète de l'application de la loi sur le logement social à Paris. Et les autres Econolinks du jour.

Chaque jour, La Tribune propose une liste de liens qui réunit les articles qu'elle juge les plus pertinents sur la Toile pour éclairer l'actualité.

Immobilier : ce que va vraiment rapporter le dispositif locatif Duflot. Capital.fr a réalisé des simulations avec le cabinet Cyrus Conseil. Verdict : dans de nombreux cas de figures, le nouveau dispositif d'investissement locatif Duflot se révèle encore rentable pour les particuliers désirant acheter dans le neuf pour louer.

Avec Duflot, l'immobilier se prépare à des mauvais jours. Telle un ministre bolchévique de la pire période, Cécile Duflot annonce que l'Etat utilisera tous les moyens pour faire primer le droit au logement sur le droit à la propriété, fustige le site Ma vie mon argent.

Loi Duflot sur les logements sociaux : la difficile équation parisienne. La loi sur le logement social portée par Cécile Duflot et validée par le Conseil constitutionnel le 17 janvier prévoit notamment un relèvement de 20 à 25% du nombre de logements sociaux dans les communes de plus de 3.500 habitants (1.500 en Île-de-France). Un objectif difficile à mettre en place dans la capitale, relève Métro.

Les prix d'hospitalisation de 425 établissements...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :