Team2 va recycler et valoriser les déchets et les sédiments

Le seul des six derniers pôles labellisés à fédérer autant de PME, Team2, a déjà sélectionné une quinzaine de projets concernant le traitement et le recyclage des déchets et des sédiments pollués.

3 mn

Avant même sa labellisation, alors qu'il préparait sa candidature, le pôle de compétitivité Team2 avait réussi à rallier à sa cause une centaine de PME aux côtés des groupes Sita et Veolia. Pollué par des siècles d'industrialisation, le Nord-Pas-de-Calais, et particulièrement l'ancien bassin minier, n'avait pas attendu cet appel à candidatures du gouvernement pour s'impliquer dans le traitement, le recyclage et la valorisation des déchets et des sédiments pollués qui se retrouvent aujourd'hui au coeur de la mission du pôle Team2.

Créée en 2005 sur un ancien carreau de fosse de Loos-en-Gohelle, sous l'impulsion du maire de la ville Jean-François Caron, un Vert militant de la première heure, le service du développement des écoentreprises (cd2e) avait déjà fédéré nombre d'entreprises et de laboratoires de la région sur cette problématique des déchets. Structure d'accompagnement à la création et au développement des écoentreprises, le cd2e emploie déjà 15 personnes et a recensé 500 écoentreprises dans le Nord-Pas-de-Calais, dont plus de 300 interviennent dans les déchets. Cette région emploie 8 % des salariés travaillant dans le secteur des déchets et du recyclage en France alors qu'elle ne représente que 5,8 % des emplois nationaux, tous types d'activités confondus.

Situation géographique

Comme le souligne le directeur du cd2e Christian Traisnel, « ce territoire est particulièrement propice au développement d'une filière de recyclage et d'utilisation des matériaux issus de ce recyclage. Plus de 30 millions de tonnes de déchets y sont produits chaque année ». Si Sita a installé son centre d'excellence du recyclage à Noyelles-Godault, c'est bien parce qu'il se trouve au coeur d'un très gros gisement de déchets ménagers et industriels. « Cette situation géographique ouvre également notre écopôle Agora vers les marchés nord-Européens et ceux de l'Ile-de-France grâce à la proximité d'un réseau autoroutier très dense et du canal de la Deûle relié au port de Dunkerque et demain au Canal Seine Nord », indique le directeur Général de Sita nord et président de Sita A Agora, Thierry Méchin.

La filiale du groupe Suez Environnement ainsi que Veolia avaient déjà annoncé officiellement leur implication dans ce pôle avant même sa labellisation. Depuis, d'autres grands groupes ont suivi, dont on ne connaît pas encore les noms. ArcelorMittal aurait été sollicité pour piloter le volet lié au recyclage des déchets. Mais ce seront probablement des PME qui porteront les premiers projets labellisés. Baudelet, en partenariat avec le spécialiste des textiles techniques Intissel, travaille déjà sur la mise au point d'un dispositif de traitement des sédiments pollués aux métaux lourds utilisant des textiles échangeurs d'ions. D'ici fin 2010, son innovation devrait être testée dans la région avec Voies Navigables de France. Environ 3 millions d'euros seront mobilisés dans cette opération.

Au total, une douzaine de projets sont dans les starting-blocks de Team2 pour un budget global d'une dizaine de millions d'euros. Le nouveau pôle de compétitivité s'est fixé pour objectif d'améliorer la recyclabilité et l'usage des matières issues du recyclage des produits industriels, et de lever les verrous technologiques au niveau de la collecte, du tri et de la valorisation des déchets. Il orientera ses actions en priorité sur les déchets minéraux et organiques ainsi que sur le verre et les métaux.

Entre-temps, comme le souligne le PDG d'ARF du groupe Flamme Assainissement, Jean-Luc Flamme, la réglementation sur les déchets industriels devra évoluer. « Elle nous interdit de banaliser les matières premières secondaires obtenues après valorisation. Cela freine considérablement la filière. Avec Team2 comme pôle de compétitivité, nous arrivons à mieux nous faire entendre. » Cela pourrait aider à rattraper l'Allemagne et la Belgique qui ont dix ans d'avance sur la France dans le recyclage des déchets.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.