Method veut se faire un nom en France

 |  | 444 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : dr)
La marque alternative de produits ménagers vient d'entrer chez Auchan. Après le Royaume-Uni, les produits californiens au look inspiré des cosmétiques visent l'Europe du Sud.

Auchan ouvre les portes du marché français à Method. En dix ans, cette marque américaine de produits d'entretien s'est fait une petite place dans les rayons des grandes surfaces américaines et britanniques que trustent les mastodontes Procter & Gamble, Reckitt Benckiser et autres Henkel. Method cultive un créneau alternatif. L'Europe du Sud est dans sa ligne de mire. D'où son arrivée en France, dans les 116 hypermarchés Auchan, enseigne engagée dans une politique de développement durable depuis 1994.

Non toxiques et naturels

Fondée par Adam Lowry et Eric Ryan, à San Francisco, en 2000, la marque propose une gamme de produits écologiques pour faire le ménage du sol au plafond. Ils sont fabriqués chez des sous-traitants, à partir d'ingrédients non toxiques, naturels, dérivés du maïs et de la noix de coco pour un nettoyant muti-usages, d'acide lactique pour un gel de cuvette de WC et un produit pour le sol. L'ensemble fait dans le fun et l'esthétique. « Nous nous inspirons des produits cosmétiques », explique Drummond Lawson, chimiste de formation, et directeur du développement durable. Les packagings fabriqués à partir de plastique coloré et recyclé font davantage penser à un gel douche Sephora qu'à une bouteille de Mr. Propre. La marque soigne aussi ses parfums. « Notre atout, c'est de proposer des produits respectueux de l'environnement sans exiger de l'usager aucun sacrifice sur l'efficacité ni la beauté. C'est un cheval de Troie pour modifier les habitudes de consommation », avance Drummond Lawson.

Deux ans d'exclusivité

Testé depuis avril en France, chez Auchan, les produits Method auraient déjà rencontré leur public. La marque a décroché un accord d'exclusivité pour deux ans avec l'enseigne nordiste et espère renouveler en France le succès rencontré outre-Manche. De Tesco à Boots en passant par Waitrose et les magasins de bricolage B&Q, toutes les enseignes la référencent trois ans après son entrée en Grande-Bretagne. « Notre chiffre d'affaires y a progressé de 20 % en 2009 », assure Drummond Lawson. Method revendique désormais 25.000 points de vente dans quatre pays (États-Unis, Canada, Australie et Grande-Bretagne) et 100 millions de dollars de chiffre d'affaires.

Reste à savoir si la marque fera mouche en France. Estimé à 900 millions d'euros de chiffre d'affaires, le marché des produits d'entretien vendus en grandes surfaces a tiré son salut, en 2009, des produits dits surpuissants et des marques de distributeurs (28 % des volumes de vente, selon Kantar). C'est-à-dire précisément de produits surdosés nocifs pour l'environnement ou fort peu chers. Or, Method occupe un créneau de prix premium : la plupart de ses bidons sont vendus 3,49 euros, contre 1,52 euro pour un gel détartrant à la marque Auchan.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :