L'heure est désormais à un nationalisme économique assumé

 |   |  592  mots
(Crédits : Photo by Louis Hansel on Unsplash)
ÉDITO. Face à l’extraterritorialité du droit américain des affaires, à l’écrasante domination du dollar, des Gafa et à la volonté de puissance de la Chine, la France et l’Europe se réveillent enfin et s’apprêtent à riposter sur tous les fronts. Par Philippe Mabille, directeur de la Rédaction.

En matière de souveraineté économique, financière, juridique, numérique et technologique, la France a perdu de nombreuses batailles. La liste des fleurons de notre industrie nationale passés sous contrôle étranger est connue : Pechiney/Alcan, AlcatelAlstom, démantelé et vendu à l'encan, l'un à Nokia, l'autre à l'américain GE, Technip/FMC, Arcelor/Mittal, les exemples sont légion des pépites que malgré l'intérêt national nous n'avons pas su garder dans notre giron. Et il est acquis aujourd'hui que ce véritable gâchis s'explique par une forme de démission intellectuelle, anti-industrie, et un manque de vision à long terme.

Les signes de notre soumission économique sont nombreux : par le truchement de...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/01/2020 à 10:45 :
Riposter? Plutôt... faire semblant pour endormir les populations et ramasser des royalties au passage... puisque la notion de patriotisme, surtout au niveau européen, n'existe pas!
a écrit le 14/01/2020 à 10:05 :
Entraver dans son dogme de "construction" européenne, elle ne peut faire un pas sans devoir se reformer, car elle ne s'adapte pas!
a écrit le 13/01/2020 à 14:48 :
le capitalisme est dans une impasse, en plus d'être un désastre environnemental et financier.
a écrit le 13/01/2020 à 12:55 :
C'est marrant, la politique de macron est totalement a l'inverse, donc nous allons vite voir les effets destructeur d'une politique économique dogmatique et caduc !
a écrit le 13/01/2020 à 12:13 :
Entraver dans son dogme de "construction" européenne, cette "machine" ne peut faire un pas, car elle ne s'adapte pas, elle doit se réformer!
a écrit le 13/01/2020 à 9:24 :
la data de facebook c'est quoi?
des videos de chats et de bebes qui bavent.... whaou, gaffe, vous etes fliques!
parlez plutot des boites qui passent leurs services informatiques en mode saas ( seoftware as a service), c'est autremen,t plus dangereux, et c'est dans le cloud donc nulle part
les chinois et les americains rigolent de tant de betise
a écrit le 13/01/2020 à 9:07 :
Entraver, dans son dogme de "construction" européenne, elle ne peut faire un pas, cette "machine" ne s'adapte pas, elle se réforme!
a écrit le 13/01/2020 à 8:49 :
"la France et l’Europe se réveillent enfin et s’apprêtent à riposter sur tous les fronts"

LOL !

Ça fait combien de décennies que l'UE nous a habitué à ce genre de déclarations ? Pourquoi les américains nous prendraient ils au sérieux et s'empêcheraient d'acheter nos industries alors qu'un simple chèque à tel ou tel dirigeant européen et les citoyens sont à eux ?

L'UE construite par le fric sur le fric est un échec sur toute la ligne, continuer à nous raconter des histoires alors que le naufrage est sous nos yeux est de l'obscurantisme pur et dur mais bon, en oligarchie prêche néolibérale imposée si on veut subsister je suppose.

Vite un frexit et de véritables dirigeants politiques et non de vulgaires pions svp.
Réponse de le 13/01/2020 à 16:33 :
J'avoue que j'ai bien ris à cette phrase,ils vont nous sortir quoi ? Un Airbus de l'informatique ? Un "Je Condamne fermement" ?
Bon à faire rire ces clowns comme d'habitude.
Réponse de le 13/01/2020 à 16:54 :
L'humour étant la politesse du désespoir, rigolons au moins de leur profonde stupidité...

Ce qui est étonnant c'est que nous avons internet, et tandis qu'ils scrutent internet H24, ne voient pas tout ce qui expose leur profonde bêtise comme s'ils étaient paramétrés, comme des robots.

On peut s'attendre à bien pire dans les deux ans à venir de ce fait, parce que ce n'est même pas qu'ils ne sont pas capables de voir, n'importe quel nigaud se serait réveillé depuis longtemps, c'est qu'ils ne veulent surtout pas voir tels de véritables fuyards.

Et dire qu'en 2022 ce sera le pen... après 5 ans de LREM et 5 ans de RN la France sera à ramasser à la petite cuillère. Difficile d'être français !
a écrit le 13/01/2020 à 8:09 :
... Et bientôt, l'heure sera désormais à un nationalisme tout court assumé.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :