L’Europe aime les régions… qui le lui rendent bien

 |   |  284  mots
On reproche souvent aux « Bruxellois » de céder au syndrome de l'eurocentrisme, autrement dit  de prendre la capitale européenne pour le (vrai) centre de l'Europe. Le jeu des investitures aux prochaines élections européennes est un redoutable antidote contre de tels penchants. L'assemblée européenne ne pèse souvent pas lourd à côté d'un conseil général ou régional. Ou "l'eurodéputation" comme lot de compensation.

Deux exemples.

Dans le Sud-Est, d'abord. Derrière Françoise Grossetête, député européenne sortante qui mène la liste UMP, se présente une figure de la politique locale, Gaston Franco, jusqu'il y a peu vice-président du Conseil général des Alpes Maritimes. A 65 ans, l'ancien député des Alpes-Maritime et maire de Saint-Martin Vésubie a-t-il été pris d'une passion soudaine pour les questions européennes au point d'arracher cette place éligible si âprement convoitée ? Peut-être. Il a surtout bien voulu céder à Eric Ciotti son « canton en Or », celui de Saint-Martin Vésubie, à la demande du député maire de Nice Christian Estrosi qui a fait de M. Ciotti son poulain.  Ce dernier a été depuis élu président du Conseil général. Ce qui vaut à Gaston Franco de s'apprêter à faire son entrée au Parlement européen. « Il fallait bien lui trouver un point de chute », soupire un aspirant découragé.

Dans le Nord, ce sont les ambitions régionales de Valérie Létard, la Secrétaire d'Etat à la solidarité et protégée de Jean-Louis Borloo, qui ont remis de l'ordre dans la liste européenne. Invité à faire de la place à l'étoile montante du Nouveau Centre, Dominique Riquet, maire de Valenciennes et président du groupe UMP à l'assemblée régionale, s'est vu proposer la tête de liste UMP aux Européennes devant Tokia Saïfi. Ce chirurgien s'inquiète déjà, dit-on, de l'organisation complexe de son planning entre salles d'opération et consultation à Valenciennes, d'une part, et travaux parlementaires à Bruxelles et Strasbourg, de l'autre. Il risque en effet de devoir jongler avec les instruments.

F.A.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :