Spécial Madoff : 10% à long terme ? Mais si, c'est parfois possible

 |   |  195  mots
En 1982, l'Etat fédéral américain empruntait à 16% à 30 ans mais rares étaient ceux qui voulaient acheter ses obligations.

A posteriori, le scandale Madoff apporte son lot de commentaires habituels. «

Promettre du 10% par an, c'est impossible

, peut-on entendre de ci, de là.

Cela aurait du mettre la puce à l'oreille

». Certes, sauf que la promesse d'une rentabilité à long terme de 10% sur le marché des actions est généralement lancée par plusieurs experts de l'épargne. Cependant, faire 10% par an pendant longtemps dépend non seulement du cycle économique mais surtout du cycle des actifs financiers. A ce titre, le Blog Initié est capable de dévoiler un actif qui a fait mieux que 10% depuis longtemps et qui continuera à le faire pendant plus de cinq ans.

Rappelez-vous c'était en 1982. Le gouvernement fédéral américain devait proposer 16% à 30 ans pour se financer. Ces 16% étaient à peine suffisants pour attirer les épargnants américains. Par la suite, les taux à long terme ont baissé en plusieurs vagues. Mais on pouvait encore prêter « à deux chiffres » et à trente ans en 1983, 1984...Après la mémoire me fait un peu défaut mais je me demande si les premières obligations démembrées françaises émises en 1991 n'ont pas été plus performantes que la bourse de Paris.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :