Robert Littell, l’amère Russie

 |   |  114  mots
Robert Littell, l’amère Russie
Robert Littell, l’amère Russie (Crédits : Reuters)
La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, Robert Littell, l’amère Russie.

Il s'appelle Robert Littell. Nom de naissance Litzky. C'est son père qui l'a fait changé en 1919. Bien trop semblable au patronyme du révolutionnaire bolchévique en exil à New York, Léon Trotski. Une source d'ennui assurée dans l'Amérique des années folles.

Petit fils d'immigrés russes devenu maître dans l'art du roman d'espionnage, l'auteur de "La Compagnie" (2003), mais aussi de "Requiem pour une révolution" (publié en 1989 et réédité cette semaine aux éditions Baker Street), nous livre dans 28' son regard sur la Russie d'hier et d'aujourd'hui.

28 minutes

EXPRESSO
Par Thibaut Nolte

>>> Suivez 28 minutes sur le site de l'émission
sur Twitter @28minutes
 et sur Facebook

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :