Affaire Griveaux, la tristesse de la haine

 |   |  856  mots
(Crédits : Reuters)
IDEE. Le candidat LREM à la Mairie de Paris a jeté l’éponge suite à la diffusion de contenus compromettants sur Internet. Par Charles Hadji, Université Grenoble Alpes

Ce vendredi 14 février 2020, le candidat LREM Benjamin Griveaux a annoncé officiellement son retrait de la course à la Mairie de Paris. Une déclaration qui intervient après la diffusion depuis mercredi, sur un site Internet puis les réseaux sociaux, de plusieurs messages et de vidéos à caractère sexuel l'impliquant. Ces contenus auraient été rendus publics par Piotr Pavlenski, un artiste russe réfugié en France et connu pour ses performances extrêmes. Ce dernier aurait agi de la sorte pour « dénoncer l'hypocrisie » de la classe politique.

La décision de Benjamin Griveaux - que de récents sondages plaçaient en 3ᵉ position des intentions de vote pour les municipales, derrière la maire sortante Anne Hidalgo (PS) et Rachida Dati (LR) - suscite de nombreuses réactions. Il y a ceux qui se disent choqués que des documents à caractère privé puissent être utilisés pour déstabiliser un homme politique ; d'autres, pour qui c'est l'attitude même du candidat de la majorité présidentielle qui choque.

Quels enseignements peut-on tirer du retrait, par Benjamin Griveaux, de sa candidature à la mairie ?

Discrétion, prudence et méfiance

Il devrait être évident que la première façon de lutter contre l'utilisation malsaine de ce que l'on pourrait appeler « des contenus ordures » est de ne pas contribuer soi-même à en produire. Il y a des choses qui doivent rester à la maison. Quel besoin de se filmer dans des activités intimes, c'est-à-dire qui ne concernent que soi, et personne d'autre ?

Certes, le danger existe d'être filmé à son insu, et nul ne sait dans quelles conditions exactes les vidéos jetées en pâture à la foule avide ont pu être produites.

Discrétion, prudence et méfiance devraient donc être la devise de tout être humain, et encore plus s'il ambitionne de jouer un rôle dans les affaires publiques. Car le monde politique est sans scrupule, et sans pitié.

« Opportunisme de poubelle »

Il existe un « opportunisme de poubelle », qui a toujours existé, mais s'est largement développé avec les réseaux sociaux et l'utilisation qu'on en fait. Cette tendance-là ne cherche pas à informer, mais à nuire. En privilégiant la recherche de la jouissance provoquée par la découverte du détritus qui sentira le plus mauvais.

Certes, et fort heureusement, ces pratiques ne sont pas (encore ?) dominantes. Mais, elles font déjà évoluer la façon dont nous nous confrontons à l'information, face à la livraison non pas de faits dignes d'être connus et commentés ou encore d'idées susceptibles d'éclairer le monde qui est le nôtre.

Ici, le souci est de déterrer ce qui aura le plus fort pouvoir de nuisance.

Si l'on veut risquer une comparaison domestique, on peut imaginer la joie malsaine illuminant l'œil de celui qui fouille les poubelles pour voir s'il ne s'y trouverait pas, par exemple, quelques restes de homard, capables de provoquer la chute d'un homme politique détesté.

Détour philosophique

Si l'on parle souvent de mauvaise volonté, il deviendrait plus adéquat, aujourd'hui, de parler de « volonté mauvaise ». On sait que Descartes et Spinoza ne se faisaient pas la même idée de la volonté.

Pour Descartes (voir la quatrième des Méditations métaphysiques), elle est « beaucoup plus ample et plus étendue que l'entendement ». L'erreur naît quand la volonté n'est pas contenue dans les limites de l'entendement. Pour Spinoza, la libre volonté est une illusion : « La volonté ne peut pas être appelée cause libre, mais seulement cause nécessaire » (Éthique, Livre I, proposition 32).

Désormais, une chose est sûre. La volonté est une force indubitable, en tout cas sous sa forme de volonté mauvaise, ou volonté de nuire.


À lire aussi : Sexting, revenge porn : une cyberviolence sexiste et sexuelle


La haine triomphante

Si bien que la leçon la plus claire des péripéties parisiennes est que nous sommes entrés dans l'ère de la haine triomphante.

D'une certaine façon, deux forces mènent le monde. L'amour, et la haine. Pour Spinoza, ce ne sont pas des sentiments primitifs, comme la joie, « passion par laquelle l'esprit passe à une perfection plus grande », ou la tristesse, « passion par laquelle il passe à une perfection moindre ». L'amour et la haine ne sont que deux conséquences immédiates de ces sentiments primitifs. L'amour est fils de la joie ; la haine, fille de tristesse.

Il y a entre eux une très grande différence :

« [...] celui qui aime, s'efforce nécessairement d'avoir présente et de conserver la chose qu'il aime ; et au contraire celui qui hait s'efforce d'écarter et de détruire la chose qu'il a en haine. » (Éthique, Livre III, proposition 13, scolie).

L'amour est du côté de la vie. La haine, de la mort. Quand la haine gouverne, sur un horizon de mort, on peut avoir « bien peur », comme le chantait Brassens (« Le grand pan », 1965), « que la fin du monde soit bien triste » !

The Conversation ________

Par Charles HadjiProfesseur honoraire (Sciences de l'éducation), Université Grenoble Alpes

 La version originale de cet article a été publiée sur The Conversation.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/02/2020 à 0:43 :
Je plains particulièrement sa femme et ses enfants qui resteront longtemps entachés par une telle faute
digne d'un gamin boutonneux. Quant à lui son avenir me paraît bien sombre.
a écrit le 17/02/2020 à 12:00 :
Griveaux, le grivois est devenu un martyr pour une majorité de médias... Et pourtant, c'est bien lui qui s'est brûlé les ailes de part son narcissisme prégnant et sa bêtise affligeante.
C'est l'effet boomerang...
a écrit le 17/02/2020 à 9:36 :
"Il devrait être évident que la première façon de lutter contre l'utilisation malsaine de ce que l'on pourrait appeler « des contenus ordures » est de ne pas contribuer soi-même à en produire."

Tout simplement.
a écrit le 17/02/2020 à 9:28 :
Pas d accord. Griveaux avait de toute facon deja perdu une election imperdable (Macron fait un carton a paris et lui se debrouille pour faire 3eme dans les sondages). Quant a la video, elle n aurait eut aucun impact si Griveaux ne se presentait pas comme un bon mari et pere de famille. Trump n a pas ete handicape par ses relation avec des actrices X ou ses paroles peu gratifiantes pour les femmes. Tout simplement parce qu il n a jamais pretendu etre un mari modele !
a écrit le 17/02/2020 à 7:59 :
Pour cette video qui est le realisateur acteur et distributeur? B Griveaux ...
Ce n est pas une video volée dans une chambre ou trouvée dans une poubelle...
Imaginez le maire de Paris cet homme qui presente un profil puritain... la debauche à l hotel de ville avec l argent du contribuable le danger de chantage, de l image de Paris du harcelement seuel des employés ( pas de bruit du coté des feministes...???) etc...
Je ne comprends pas qu on en fasse une victime et j essaye d imaginer ce qui s est passé pendant son job au gouvernement...Au USA il irait en taule... en France un martyr...
a écrit le 17/02/2020 à 6:05 :
Oui, la haine triomphante envers des prélats romains décadents vivent grassement du travail et des impôts de ceux qu'ils qualifient de rien!


Référendums interdits à coups de flash-ball par les commis insultant ceux dont ils sont chargés de défendre les intérêts!


Sur les listes de Serge Federbusch à Paris, je vois que mon candidat est totalement ignoré des grands médias, ces journalistes subventionnés avec mes impôts qui ont sanctifié Griveaux dans un cirque médiatique à faire pleurer même les morts!


Ce n'est pas contre Griveaux que nous nous acharnons!


Griveaux est juste l'idiot utile pour faire chuter Rome puisque les prélats nous traitent de barbares, par contre, je ne les ai pas entendu faire de même avec les intégristes menaçant de mort Milla...


Moi c'est cette république vérolée qui me fait vomir, elle vous gave et me dépouille de mon argent et de mon chez moi, c'est elle que je veux piétiner!


Rome, triomphe de la guerre et de l'esclavage, ayant tout pompé à la Grèce, qui n'a inventé que les administratifs et le mortier du béton de la Dette, qui n'a jamais été une grande civilisation contrairement à ce que l'on enseigne aux enfants...


Si ce sont les Griveaux et compagnie les soi-disant civilisés, alors c'est un honneur d'être un barbare!


VAE VICTIS!


Bruno Lalouette, liste de Serge Federbusch, Paris 7e.
a écrit le 16/02/2020 à 22:17 :
.....une anerie anecdotique boostée par la personnalité detestable de Griveaux !
Les plus a plaindre sont sa femme et ses gosses ......
Ca fait quand mème beaucoup de casseroles en Macronie ......pour des résultats plus que médiocres ......un monde nouveau peu ragoutant !
a écrit le 16/02/2020 à 18:49 :
il semble que ce ministre soit "en privé " un exhibitionniste , adepte des technologies modernes .
l'image de dos du type qui ouvre les pans de son imperméable devant une école de filles aura vécu , ringardisée par une vidéo de téléphone portable tenu dans une main , tandis que l'autre s'active !
où s'arrêtera le progrès .
a écrit le 16/02/2020 à 18:07 :
Griveaux ignorait il que la politique est une cage aux fauves ? Et que les électeurs au spectacle jouissent d'hystérie quand les dompteurs sont déchiquetés ?
a écrit le 16/02/2020 à 17:08 :
une tribune qui n'apporte rien… Les milieux bourgeois sont manifestement stupides, sinon la prudence les pousseraient à une neutralité distante sur ce genre d'affaire. S'il y a manipulation et mauvaise intention, par qui ou pour quel motif? Quand on ne sait pas on se tait… Est-on même sur que Griveaux est bien la personne directement visée? Si la ministre de la santé quitte son ministère pour une campagne quasi perdue, c'est un signe extrêmement mauvais sur la situation sanitaire du pays au moment où une pandémie peut apparaître… Comprenne qui pourra.
a écrit le 16/02/2020 à 13:41 :
J'ai toujours aimé! tous les zozos qui se nomment élite ou à qui est épinglé ce mot qui est bien loin de la réalité en politique. Ce sire étant épinglé élite je crois plus à l'épingle de l'imbécile. Pire s'afficher en famille dans des magazines plus peoples que d'informations montre le médiocre niveau politique en général. Ce sire était un "fan" de DSK qui nous cachait son coté libertin qui n'est pas répréhensible à condition qu'il permet de gouverner en toute liberté et non sous une influence de réseaux cette question se serait posée pour le sire d'aujourd'hui. Alors DSK et BG des politiques qui auraient pu être sous influence et combien d'autres catalogués stupidement élites qui sont peut-être aujourd'hui sous influence???
a écrit le 16/02/2020 à 11:53 :
Que celui qui n'a jamais péché lui jette la première pierre .A mon avis il n'aurait pas dû démissionner et pouvait prendre comme slogan "je n'ai rien à cacher " .Personnellement. j'aurai eu encore plus de succès ,dans ma jeunesse ,si j'avais eu ces moyens techniques à ma disposition...
a écrit le 16/02/2020 à 11:19 :
Il s'est fait piégé comme un gamin. La Russie mène un à zéro.
a écrit le 16/02/2020 à 10:57 :
Je trouve sidérant tous ces politiques qui prennent la défense de Griveaux, qui mentait jusqu'aux oreilles.
Réponse de le 16/02/2020 à 22:20 :
...le bal des tartuffes politiques est "open bar ! ....surement en raison des casseroles que chacun traine ......
a écrit le 15/02/2020 à 21:59 :
"Affaire Griveaux, la tristesse de la haine"

Lorsque l'on est un peu avisé par la techno ou par de l'information, comment peut on le faire.

Nous assistons donc a une défense de la démocratie qui est le pseudo sujet sous jacent....

En réalité d'un point de vue des actes, si l'on considère que c'est un politique, la naiveté, l'égo, la méconnaissance du monde dans lequel nous sommes, ce qui revient a dire que le nouveau dit monde est a mon avis la a son point le plus significatif de la vastitude du vide.

Mais si il ne s'agissait que de cela. Nous avons donc aussi les dites "élites" en démonstration. C'est aussi pourquoi je crois avant tout qu'ici dans le pays, les résultats éco, comme les actions n'existent pas, seul le titre.

Cela permet du coup tout les clefs....

En tout cas, la défense de la démocratie dans cette affaire doit donc se signifier ainsi.
Le membre reproducteur d'un ministre est une question hautement démocratique faut croire....

En même, tout est possible dans le nouveau monde, non?
a écrit le 15/02/2020 à 20:42 :
Griveaux est victime de ses propres turpitudes, de ses délires sexuels, de sa vie dissolue ;

On est triste pour la France et les Françaises Français dont la réputation est souillée par Griveaux à l'international ;

Désormais, lorsque Macron ira à l'étranger ou recevra des amis alliés de la France, ses interlocuteurs ne pourront pas ne pas penser à la masturbation intellectuelle ...!

On peut avoir une pensée triste émue pour sa femme, ses enfants, ses parents et grands parents ses cousins cousines ... ses beaux frères belles soeurs ... et les enfants parents de ces derniers précités ;

On est triste pour les Macrons qui ont un entourage plus que dépravé, douteux, aux comportements glauques ...
Réponse de le 15/02/2020 à 22:08 :
On est a l'image de ses amis, non?

Je ne vais pas m'apitoyer sur le sort de gens qui visiblement ne me voulait pas du bien.....

Sa femme étant aussi une politique qui a fait le programme juridique de macron, faut croire qu'elle aussi au vue des circonstances, politique, et le dérapage démocratique, nous pouvons donc considérer que seul le monsieur est la aujourd'hui seul.

Non, je ne me fais pas de souci pour la question de l'international, tout le monde a cette image aussi. Faut pas croire, mais pour le peu de rencontrer des gens dits "étrangers" en particulier dans le nord de l’Europe, cela montre juste ce que nous sommes non?

A un rdv business, les danois en me parlant leur langue me disait que nous ne sommes pas sérieux.

Il s'agit d'une image juste de la réalité de ce qu'est le pouvoir de ceux qui prétendent donner des leçons.

Alors, la concentration des fonctions de pouvoirs familiaux ne me font aucunement tomber une larme sachant qu'ils sont politiques.

C'est aussi le risque.... Le nouveau monde quoi.....

Et puis, si il n'y a pas ou peu de monde autour du Macron, disons qu'il est aussi responsable de cette vacuité, se construire ensemble en collectif, est visible par les gens qui vous entourent, lorsque vous êtes seul, c'est donc que vous avez construit des relations sur du sable mouvent.

Benalla est aussi a l'image! et bien d'autres! l'actualité nous le montre.
Réponse de le 17/02/2020 à 5:46 :
@ Martine.
La reputation de la France observee a plus de 10000 bornes est un sujet de plaisanterie. Entre collegues on se gargarise des situations inedite de la micronie .
Certaines semaines on fait une compete sur celui ou celle qui annoncera le preum's la derniere bevue.
En fin de semaine tout le monde au resto, la note pour le perdant.
a écrit le 15/02/2020 à 18:36 :
Non, il est demandé un minimum d'exemplarité aux hommes politiques d'une part pour éviter que des puissances étrangères puissent les contrôler par chantage et d'autre part car lorsque l'on donne des leçons aux français en continu sur leur sexualité, il vaut mieux être soit même propre.
a écrit le 15/02/2020 à 18:34 :
Excellent article, tout est dit et nous sommes accablés.
a écrit le 15/02/2020 à 12:55 :
Et eux, les intelligents de France Stratégie auprès du gouvernement. Ils ne se montrent guère. Eux savent pourquoi les citoyens ont de la haine après le LREM.
a écrit le 15/02/2020 à 12:06 :
Affaire Griveaux, la tristesse de la haine

la haine est peu appropriée, reformulons objectivement

* la tristesse des Français de constater les frasques des politicards qui se présentent comme des donneurs de leçon et de moralité"

* la tristesse des Français de subir la masturbation intellectuelle des journalleux de la presse radio télévisée au sujet d'actes ignobles adressés à une jeune femme par un politicard des canivaux

* Qu'en pense le collectif BALLANCE TON PORC ?
a écrit le 15/02/2020 à 11:59 :
Mitterrand, Chirac, Cahuzac, Griveau ... je crois que la liste va largement augmenter !
Réponse de le 15/02/2020 à 18:29 :
Miterrand et Chirac ont eu des relations extra-conjugales connues et acceptées par leur conjointes officielles.
Si ce n'était pas un sujet pour elles, ce n'est donc pas un sujet pour le péquin moyen.

Pour Griveaux, on ne sait pas si sa femme était dupe et perso je m'en tape.
Je n'aurais jamais voté pour lui, mais pas à cause des photos de son service trois-pièces.

Quand à Cahuzac et Chirac, qui ont commis des délits économiques, il suffisait de lire le Canard et de suivre l'actualité judiciaire officielle pour connaître les péripéties des enquêtes.

Je ne vois pas la cohérence de la liste.
Réponse de le 15/02/2020 à 22:14 :
Pourquoi, vous avez l'organe de ces messieurs?

C'est le nouveau monde! l'image restera "for ever" ah ah ah ah
a écrit le 15/02/2020 à 11:55 :
Le premier responsable de ce gâchis st Benjamin Griveaux lui-même, le reste c'est de la philosophie de bidet. Quand on laisse à disposition un steak cru sur la table, il ne faut s'étonner que le chien le bouffe.
a écrit le 15/02/2020 à 10:31 :
Au moins du temps de Félix Faure, les chansonniers avaient de l'humour. Ex ,
En parlant de l'affaire, " Il voulu vivre César , il est mort Pompée"
Une autre époque on qui ne subissait cette abrutissante pensée unique.
Réponse de le 15/02/2020 à 22:18 :
Il filma a Choisy le roi, il finit a bourg la reine ....
a écrit le 15/02/2020 à 10:17 :
j'en ai marre et je ne suis pas le seul que l'on défende grivaux c'est un homme public pour moi il doit être clean la video existe donc qu'il ne vienne pas se plaindre c'est une grosse faute et sur le plan moral bravo ....de toute façon il ne faut rien mettre sur tout ces portables
a écrit le 15/02/2020 à 10:16 :
Quelques règles de base à l'égard des politiciens :
- On ne doit éviter d'être trop moralisateur lorsqu'on n'est pas exempt de reproches
- Lorsqu'on défend le thème de la famille traditionnelle on doit être l'étendard des valeurs que l'on défend donc on ne triche pas, on ne ment pas, on ne trompe pas son épouse/mari et on ne bat pas ses enfants.
- On évite de se filmer, de mettre des caméras chez soi et d'être piraté en sécurisant smartphone, ordinateur et espaces clouds. On limite l'usage des réseaux sociaux.
- On évite d'avoir des casseroles fiscales et financières en payant rubis sur l'ongle les impôts que l'on doit et en évitant l'évasion fiscale et surtout la fraude et la corruption (mais doit-on vraiment le préciser tellement c'est évident ?)

Bref on a un devoir d'intégrité, d'exemplarité et de rigueur tant financière, que morale et juridique.

Il me semble que la majorité des élus ne respectent pas ces règles de base et cela fait beaucoup de mal à la république française ainsi qu'à la démocratie et à la crédibilité des élus.
Cela rend la nation difficilement gouvernable via un vent de contestation sur la légitimité des élus et parfois même des institutions.
Il est temps de faire un nettoyage au sein des élus qui trichent en les forçant à remettre leur démission lorsque la faute est constatée. Toute affaire judiciaire impliquant un elu doit entraîner sa démission pour éviter d'éclabousser toute la classe politique comme ce qui est pratiqué dans les pays nordiques et dans le monde anglo-saxon.

Mais ne rêvons pas trop, c'est tellement lucratif pour eux que le système n'est pas prêt de changer ... .
a écrit le 15/02/2020 à 10:00 :
comment des hommes et des femmes qui s' engagent en politique ne peuvent ils pas se souvenir des actes pas très corrects ou salaces (même si c'est du caractère de la vie privée) qu'ils auraient faits dans le passé. Mince, si j'avais fait le c.. j'aurais du mal a me lancer dans la vie politique dont on sait qu'elle est de nos jours décortiquée au moindre détail.
On peut aussi penser que derrière le soit disant "artiste" russe, n'y aurait il pas aussi un adversaire politique qui voulait du "bien" a B. Griveaux ? , je reste persuadé qu'il y a un coup de poignard de la part de quelqu'un la -dedans.
a écrit le 15/02/2020 à 9:38 :
Je trouve hallucinant et très inquiétant que la Macronie décide de faire tant de réunion de crise pour choisir un nouveau candidat et que rien n'a été fait depuis 1.5 ans de grèves continuelles ! C'est quoi ce gouvernement ?
a écrit le 15/02/2020 à 5:38 :
Quand on prone les valeurs de la famille et une certaine sorte de puritanisme pour la societe on s’abstient d’avoir ce genre de comportement... au dela des videos je crois que les gens en ont marre des faux discours et des menteurs... assumez qui vous etes reellement et arretez de vous faire passer pour ce aue vous aimeriez quon pense que vous etes. #tousdesmenteurs #mytho
a écrit le 15/02/2020 à 5:31 :
C'est chacun son tour les mauvais coups, qui sème le vent récolte la tempête, c'est pas volé !
a écrit le 15/02/2020 à 4:50 :
En micronie pour etre recrute, le critere essentiel est d'etre mediocre, sans aucunes convictions, tres porte sur l'argent.
Ah, j'allais oublier savoir a l'instar de la girouette tourner avec le vent.
Pauvre pays aux mains d'arrivistes.
a écrit le 14/02/2020 à 23:00 :
Les politiques français se croient Intouchables ,ils se permettent tout ..quand ils sont pris la main dans le sacils pleurnicher....il faut assumer
a écrit le 14/02/2020 à 20:30 :
Les médias mainstream ne devraient pas défendre Benjamin Griveaux, il était impopulaire et parachuté, et c'est pour cela que cette affaire a éclaté. Benjamin Griveaux a essayé d'utiliser l'appareil médiatique pour imposer sa candidature, il est normal que ses opposants utilisent aussi les médias, même si ce ne sont pas les mêmes, pour le faire chuter. Donald Trump, qui lui aussi a des tas de casseroles sur le plan sexuel, n'est pas inquiété, parce qu'il est populaire, lui.
Réponse de le 14/02/2020 à 21:22 :
On peut discuter , critiquer, commenter les idées.
S'attaquer aux personnes et à leur entourage : NON

Le parquet devrait avoir déjà débarqué chez les auteurs.

PS : je ne soutien pas LaREM.
Réponse de le 14/02/2020 à 23:19 :
Allons, ce n'est pas les vidéos qui l'on eu. Cela lui fait un prétexte pour se sortir d'une campagne mal engagée.
L'exclusion de Villani n'est pas passée
La campagne ne prenait pas.
Il a presque eu intérêt à diffuser lui même ses vidéos pour se poser en victime et sortir de cette campagne.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :