Intelligence artificielle ou superficielle ?

 |   |  640  mots
(Crédits : Pixabay / CC)
LE "CONTRARIAN" OPTIMISTE. Faut-il avoir peur de l'intelligence artificielle (IA)? Beaucoup moins que le disent certains discours alarmistes qui voient déjà les machines prendre le dessus sur les êtres humains mais pour autant l'IA nous oblige à poser à nouveaux frais la question de l'autonomie et de la liberté de l'individu. C'et ce qu'explique le philosophe Gaspard Koenig, dans son dernier ouvrage (*), résultat d'un voyage aux quatre coins du monde durant lequel il a interrogé 120 spécialistes de l'IA (*) Par Robert Jules, directeur adjoint de la rédaction.

Le catastrophisme est en vogue. Il a même sa théorie, le collapsisme, alimenté notamment par le réchauffement climatique et l'intelligence artificielle (IA). L'IA, en effet, « n'est pas une technologie comme les autres ni un simple progrès technique » comme le furent le moteur à combustion, l'électricité, l'informatique..., indiquent Cédric Sauviat et Marie David, deux polytechniciens entrepreneurs, spécialistes de l'IA et du big data, dans "Intelligence artificielle. La nouvelle barbarie" (éd. du Rocher).

Selon eux, l'IA promeut « une équivalence entre l'humain et la machine » qui pourrait aboutir à « une pensée sans sujet qui nie la subjectivité » remettant en cause des domaines essentiels de la vie en société comme la justice, la médecine ou l'organisation du travail... et à terme saper les rapports humains ou cette institution sociale qu'est la démocratie. En attendant que cette vision pessimiste se réalise, on lira comme antidote l'ouvrage de Gaspard Koenig, "La Fin de l'individu. Voyage d'un philosophe au pays de l'intelligence artificielle" (éd. de L'Observatoire). Voulant « comprendre son époque sans la maudire », le fondateur du think tank Génération libre, tenant d'un...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/09/2019 à 15:39 :
Les réactionnaires disent : ça marchera pas ! comme pour l'avion, le moteur à combustion etc...
il n'y a que ceux qui cherchent qui trouvent en attendant...

Google à faillit annoncer qu'il pouvait casser tous les codes actuelles, il a été rappelé à l'ordre par l'Empire.

Après le relativisme de la position non centrale de la terre dans l'univers, la réfutation de l'héliocentrisme, on pourrais très bien réaliser que notre intelligence après tous le fruit de processus physico-chimique est reproductible et améliorable, nous restera la conscience de notre propre disparition et un sentiment étrange pour ceux ayant participé à l'avénement du messi Deus Ex Machina tant attendu par d'autres... la singularité, l'oracle (1er des gafam) des oracles.
a écrit le 25/09/2019 à 9:21 :
Moins on a d'intelligence et plus elle est artificielle!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :