La justice fiscale est-elle possible ?

 |   |  151  mots
[Replay 28'] La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, la justice fiscale est-elle possible ?

Le grand débat, désormais ouvert, devrait placer en tête des préoccupations les questions de justice sociale et fiscale. "Comment pourrait-on rendre notre fiscalité plus juste et plus efficace ? "interroge le président dans sa "lettre aux Français". Malgré le refus de revenir sur les réformes passées, la concertation inédite qui s'ouvre met l'idée d'un impôt plus juste au cœur des discussions. Mais juste pour qui ? Comment trouver un consensus ? Concernant l'impôt sur le revenu, les systèmes de proportionnalité ou de progressivité divisent les Français selon un récent sondage publié par "L'Opinion", qui parle même de "schizophrénie" à ce sujet...

Pour débattre de ces questions, nous recevons Christian Saint-Etienne, économiste, Aurélie Trouvé, porte-parole d'ATTAC (Association pour la taxation des transactions financières et pour l'action citoyenne) et Éric Pichet, spécialiste de la fiscalité.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/04/2019 à 11:22 :
ptdr t ki
a écrit le 22/01/2019 à 11:42 :
Elle devrait l'être mais les riches ayant gagné la lutte des classes, elle est injuste.

Je ne sais plus où j'ai lu ou entendu que de toutes façons la "justice" c'est toujours celle des vainqueurs.

Donc tant que les mégas riches auront nos politiciens comme propriétés cette injustice institutionnalisée par l'union européenne via sa politique de dumping fiscal ne peut que se répandre comme la gangrène qu'elle est.

IL est marrant d'ailleurs comme les mots "égalité et justice" ont remplacé celui de la "démocratie" étant donné que normalement au sein d'une démocratie on ne se pose pas ce type de question.

On va pas en parler hein, c'est plus prudent et je vous comprends !

"Il n'y a pas d'alternative démocratique aux traités européens." Juncker.

On voit bien d'où il vient le mal. LA dictature du fric et même pas de ceux qui le possèdent car bien trop possédés par lui.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :