Pourquoi les policiers sont-ils dans la rue ?

 |   |  111  mots
[Replay 28'] La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, pourquoi la police est en colère ?

Au lendemain de la troisième nuit de mobilisation à travers la France, certains policiers appelent déjà à la démission du directeur de la police nationale. Ces rassemblements surviennent suite à l'attaque de quatre agents à Viry-Châtillon le 8 octobre 2016. Alors qu'une rencontre entre Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, et deux syndicats de police est prévue ce mercredi à 16h30, un troisième syndicat appelle à manifester à nouveau le 26 octobre prochain. Que revendiquent exactement les policiers ?

Pour en parler, Luc Poignant, délégué du syndicat Unité SGP Police-FO, Christian Mouhanna, sociologue et spécialiste de la police et des institutions judiciaires, et Évelyne Sire-Marin, vice-présidente du Tribunal de Grande Instance à Paris.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/10/2016 à 12:46 :
Je soutiens la police en tant que citoyen, nous sommes tous dans ma famille , a ne plus supporter. Les Tentatives d assassinas de nos représentants de l ordre..nous sommes prêts a vous rejoindre dans la rue pour une grande manifestations..que la loi change,
a écrit le 22/10/2016 à 12:46 :
Je soutiens la police en tant que citoyen, nous sommes tous dans ma famille , a ne plus supporter. Les Tentatives d assassinas de nos représentants de l ordre..nous sommes prêts a vous rejoindre dans la rue pour une grande manifestations..que la loi change,
a écrit le 20/10/2016 à 14:34 :
C'est une bonne idée de la part d'arte d'avoir fait une émission sur ce sujet étant donné qu'en effet nous entendons parler des ces grèves mais comme les médias de masse ne font qu'aller chercher des informations chez le syndicat de police d’extrême droite alliance, qui nous annonce "des grèves du zèle (???)" il est difficile de savoir ce qu'il en est vraiment.

Plus nous avons de chaines dédiées à l'information et moins nous avons d'information.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :