Pourquoi la crise a-t-elle redessiné les modèles de distribution des films

OPINION. À l’heure de la réouverture des salles de cinéma françaises, un constat s’impose : leur fermeture prolongée a accéléré des mutations notables dans la stratégie de distribution des films à l’échelle internationale. Avec quels bénéfices ? Quels inconvénients ? À quoi s’attendre demain ? Par Frédéric Fiore, Producteur (*)

3 mn

(Crédits : BENOIT TESSIER)

L'année qui vient de s'écouler a vu les plateformes de streaming prendre une ampleur sans précédent. La fenêtre d'exploitation exclusive en salles, jusqu'à présent sanctuarisée, est plus que jamais remise en cause. Aux États-Unis, la pandémie et les nouveaux usages qu'elle induit, ont réduit à peau de chagrin l'exclusivité des salles et un retour à la situation d'il y a 18 mois n'est pas envisageable. Les studios ont renégocié un à un leurs accords avec les chaînes de cinéma pour réduire le plus possible, voire supprimer cette fenêtre. En France, le décret SMAD et la nouvelle chronologie des médias en négociation devraient offrir aux plateformes de streaming un meilleur positionnement dans la distribution des films et raccourcir, à nouveau, la période d'exploitation réservée aux cinémas.

Si le confinement a offert aux plateformes de streaming de la visibilité et une croissance record, elles ne sont pas les seules bénéficiaires. En effet, un certain nombre de services de SVOD locaux ou spécialisés (iQiyi, Salto, Mubi, Shudder, Joyn...) ont tiré leur épingle du jeu. Tout comme leurs grandes soeurs, ces plateformes ont des besoins importants en contenu et s'engagent désormais sur des projets au stade du financement. Ces acteurs plus spécialisés ont aussi offert aux vendeurs internationaux de nouveaux débouchés et permis un modèle de sortie hybride cinéma/plateforme adapté à chaque territoire. À ce titre, un certain nombre de distributeurs ont élargi leur ligne éditoriale pour proposer plus de films « plateformes compatibles ».

Cinéma, l'impossible retour en arrière ?

Malgré ces changements, la salle restera incontournable. Au-delà des 2,3 millions de tickets de cinéma vendus pour la semaine du 19 au 25 mai, nombreux sont les professionnels du secteur qui considèrent la salle comme une étape indispensable pour offrir la meilleure carrière commerciale et artistique possible à leurs films.

À ce titre, Disney a annoncé la programmation des prochains Marvel jusqu'en 2023 au cinéma et non pas directement sur sa plateforme Disney+. Au pays du Festival de Cannes, la salle de cinéma reste une étape indispensable commercialement, mais aussi culturellement pour les films destinés à entrer dans le patrimoine cinématographique.

Quel modèle de financement permettra de soutenir les films indépendants ?

Ces différentes évolutions ne sont pas sans conséquence sur la manière dont les films sont produits. Notre modèle de financement des films évolue vers un modèle qui intègre mieux les différents canaux de distribution et sources de financement.

Le prochain défi sera de trouver un modèle de financement équilibré, sans doute hybride et moins systématique qu'auparavant. Le financement privé fait incontestablement partie de la réponse, car il permet aux producteurs de prendre plus de risques, mais de garder la main sur la propriété intellectuelle et les revenus futurs de leurs oeuvres.

__

(*) Frédéric Fiore est coproducteur, producteur de films et président du groupe Logical Pictures, Gilles Sousa et Marie Garrett sont vendeurs internationaux de films et respectivement président et DG de Pulsar Content.

3 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 25/06/2021 à 18:39
Signaler
Le cinéma que nous connaissons, "traditionnel", avec ces salles, ces grands écrans, est définitivement mort. Le covid l'a achevé. C'était bien l'un des buts recherchés. Désormais, tout sera bientot en streaming cloudisé, avec une surveillance tota...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.