Linkea-Avocat : le cabinet spécialiste de la franchise et des réseaux de distribution

Spécialisé en droit de la distribution, dans la création de franchises et dans l’accompagnement des têtes de réseaux, le cabinet d’avocats Linkea apporte son expertise à travers des conseils et une approche entièrement sur mesure. Interview avec Maître Cécile Peskine, Avocate Associée, membre du Collège des Experts de la Fédération Française de la Franchise.

5 mn

Pouvez-vous présenter le cabinet Linkea ?

Nous sommes un cabinet d'avocats spécialisé dans le conseil et l'accompagnement des têtes de réseaux, qu'il s'agisse de franchiseurs ou de l'ensemble des autres modes de distribution. Nous accompagnons des marques françaises et étrangères dans le cadre de leur développement en France et à l'étranger, partout dans le monde. Notre expertise englobe aussi bien les volets contractuels et juridiques, supports du développement (contrat de franchise, contrat de distribution), que les aspects stratégiques et contentieux de la vie des réseaux.
Nous accompagnons des enseignes dans tous secteurs (mode, luxe, retail, food, immobilier, sport, services, e-commerce). Il s'agit tant de clients bien établis, qui possèdent des réseaux mondiaux, que de jeunes pépites avec réseaux qui se créent et qui se développent en franchise. Notre objectif est alors de leur faire bénéficier de notre expérience des réseaux afin de les accompagner dans leur croissance et les différentes phases de leur vie.




Quelles sont les caractéristiques qui fondent la singularité de votre cabinet d'avocats ?

L'une de nos singularités est l'ultra-spécialisation des avocats de notre cabinet qui sont sélectionnés et formés pour connaître avec précision l'ensemble des besoins des réseaux de distribution, et experts en la matière.

L'autre point marquant est le positionnement très « business » - stratégique qui nous caractérise : le juridique est conçu comme un outil qui s'adapte à la stratégie, et l'accompagne, et non l'inverse. Notre volonté est d'avoir une connaissance opérationnelle et orientée vers le terrain. Il est simple de trouver un modèle de contrat sur Internet ; en revanche savoir l'adapter à ses besoins, tenant compte d'un contexte spécifique, relève d'un domaine d'exercice spécialisé et implique de tenir compte de l'ensemble des aspects du métier : finance, marketing, rythme de développement, approvisionnement, logistique, etc. Nous proposons à nos clients une vision transverse pour que leurs outils juridiques collent à leur stratégie.



À travers cette activité, quels sont aujourd'hui les enjeux auxquels vous devez faire face ?

La crise sanitaire a fait émerger de nouveaux enjeux. Il y a tout d'abord eu une réflexion à avoir sur les modes d'organisation de nos clients qui étaient, jusqu'alors, principalement centrés sur la vente physique. La vente en ligne, la livraison, le « cross canal », les « dark stores/kitchen » doivent désormais être intégrés à la stratégie des réseaux, sans mettre de côté les ventes physiques classiques, et en convaincant les franchisés du réseau.
Le concept commercial du réseau doit être en mouvement, toujours adapté à la demande de la clientèle qui a elle-même beaucoup évolué ces derniers mois. Dès lors, nous analysons la situation de notre client et proposons différentes réflexions sur la stratégie à mettre en œuvre : doit-il rester sur ses emplacements dans les centres commerciaux, doit-il au contraire développer des magasins en centre-ville, est-il intéressant d'ouvrir des concepts de corners, ou encore de développer des lieux plus grands, ou au contraire plus petits, etc. Comment appréhender le marché de l'occasion et en faire une force ? Quelle gestion des revendeurs parallèles/concurrents indélicats ? Autant de questions que nous abordons au quotidien avec nos clients.



La crise sanitaire a donc rebattu de nombreuses cartes ?

Indiscutablement. Actuellement, le marché commence à se restructurer, certaines enseignes ont fermé ou ont été reprises, il y a donc de la place pour de nouveaux entrants qui souhaitent se développer. Le marché est en pleine mutation.
L'enjeu à l'heure actuelle, c'est donc de bien retravailler les fondamentaux du concept afin de définir une nouvelle stratégie pour les dix à quinze prochaines années qui sera adaptée aux sujets évoqués. Nous aidons également les franchiseurs à se positionner et à développer la bonne stratégie face à la concurrence croissante des pure-players et autres dark stores.



En tant qu'experte, pensez-vous que cette redéfinition du marché puisse être bénéfique au système de franchise ?

Selon moi, le secteur de la franchise aura tendance à se développer encore plus dans les années à venir. Exemple concret : face à la pénurie des matières premières que l'on rencontre actuellement, si vous êtes seul et isolé, l'approvisionnement est encore plus complexe. Le fait d'être adossé à un réseau et à une centrale d'achat/de référencement vous permet de mieux anticiper ces problématiques d'approvisionnement ; l'union fait la force !
La crise sanitaire a apporté beaucoup de changements dans les habitudes des travailleurs. Le marché manque de main-d'œuvre. La principale raison à cela, c'est le fait que beaucoup de personnes se soient remises en question avec l'envie de donner un sens à leur vie. Cette quête existentielle peut trouver une réponse dans un projet de franchise qui a fait ses preuves depuis de longues années, et qui est souvent synonyme de plus grande liberté, mais aussi de sécurité. Tous ces éléments me rendent donc optimiste quant à l'avenir des franchises en France pour les décennies à venir.

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.