OPCO Mobilités : au service des branches et des entreprises de la Mobilité

OPCO Mobilités est un opérateur de compétences des métiers de la mobilité qui agit pour la formation professionnelle continue des salariés et des alternants pour les entreprises des services automobiles, des transports, de la logistique et des services associés. L’ambition de l’opérateur : contribuer à structurer l’emploi et les compétences des métiers, des personnes et des marchandises, en s’inscrivant pleinement dans les enjeux de transitions numériques, énergétiques et écologiques.

4 mn

Pouvez-vous nous expliquer ce qu'est OPCO Mobilités ?

OPCO Mobilités est une association gérée par les représentants des salariés et des employeurs de toutes les entreprises du transport terrestre, maritime et fluvial. C'est donc un organisme paritaire, agréé par l'État.
La collaboration avec les 20 branches issues des services automobiles, du transport, de la logistique et des services, ainsi qu'avec la RATP est essentielle pour mener à bien les missions de l'OPCO.
Concrètement, OPCO Mobilités conseille et accompagne les entreprises sur des sujets de formation, de gestion des emplois et des parcours professionnels, mais aussi de financements des formations. OPCO Mobilités a aussi la mission de promouvoir les métiers de la Mobilité, particulièrement auprès de la cible « jeunes ».
La formation professionnelle, qu'elle soit continue ou en alternance, est un élément essentiel d'un parcours professionnel, car elle permet de monter en compétences ou de se former aux évolutions d'un métier.

Aujourd'hui, quels sont les enjeux auxquels votre opérateur de compétences doit faire face ?

Pour les métiers de la mobilité, il existe à ce jour plusieurs enjeux. À l'heure actuelle, nous faisons face à une certaine tension au niveau des recrutements, même si selon les branches les besoins ne sont pas les mêmes.

Notre objectif est donc de promouvoir ces métiers auprès de différents publics, notamment auprès d'une cible « jeunes ». Cela passe par les réseaux sociaux, et les nouveaux médias telle la plateforme de streaming Twitch sur laquelle nous sommes partenaires de l'émission « Let's Go » consacrée à la mobilité. Nous y animons une chronique de quinze minutes afin de promouvoir les métiers de la mobilité. Cette promotion passe aussi par la présence d'OPCO Mobilités sur de nombreux salons et autres évènements comme le Trophée des Routiers, le Big Tour, etc.
Un autre enjeu important est de répondre aux besoins des entreprises et des branches de la Mobilité en termes de compétences : que ce soit en lien avec un maintien ou une transmission des compétences existantes ou de nouvelles compétences à acquérir. C'est pourquoi il est essentiel pour OPCO Mobilités de travailler en collaboration et en synergie avec les acteurs de nos branches.
Cela nous permet, en effet, de cerner et comprendre leurs besoins et celles des entreprises en termes de formation comme de recrutement, pour ensuite apporter des réponses adaptées. En résumé, nous sommes au service de nos branches, des entreprises qui les composent, et de leurs salariés.

La crise sanitaire a-t-elle fortement impacté le secteur de la mobilité ?

Au niveau de la société et du grand public, la crise sanitaire a amené tout un lot de réflexions autour des enjeux de la mobilité, dont celui du développement durable en lien avec les « nouvelles mobilités ». Cela fait quelque temps que ces questions sont au cœur des réflexions des branches et donc de l'OPCO, notamment avec le développement des nouvelles formes de mobilités comme le vélo électrique.
Un des objectifs majeurs de l'OPCO est de continuer à structurer l'emploi et les compétences des métiers de la mobilité des personnes et des marchandises en prenant en compte les nouveaux enjeux environnementaux, mais aussi numériques.
Tous les secteurs de la mobilité avec qui nous travaillons vont connaître des évolutions importantes liées aux nouvelles formes de mobilités. Prenons l'exemple des moteurs électriques qui remplacent les traditionnels moteurs thermiques : cela entraîne un fort besoin de formation pour de nombreux salariés issus du secteur de la mobilité.

Face aux évolutions évoquées, l'objectif d'OPCO Mobilités est aussi de travailler en proximité avec l'ensemble de ses partenaires (branches et entreprises). Pouvez-vous nous en dire plus ?

Nous sommes présents sur tout le territoire français grâce à notre réseau de proximité de délégations régionales. Cela nous permet, concrètement, d'aller à la rencontre des entreprises et de leurs salariés, mais aussi de rencontrer les acteurs institutionnels comme Pôle Emploi ou les institutions publiques telles que les régions. Tout ce travail de terrain nous permet de bien cerner les enjeux, d'identifier les bonnes cibles, et de définir par là même des offres de services qui répondent aux demandes des entreprises et des branches que l'on accompagne.

Quelle sera votre actualité pour les prochaines semaines ?

Nous avons participé début décembre à la finale du Trophée des Routiers qui met en valeur le meilleur conducteur routier. La remise du trophée a été faite au ministère du Travail qui soutient cet évènement, tout comme le ministre délégué chargé des Transports. Par ailleurs, sur le 1er trimestre de l'année 2022, OPCO Mobilités va lancer un site internet dédié aux métiers de la Mobilité ainsi qu'un « jobboard spécialisé » M-Jobs. D'autres projets comme des participations à des salons avec l'organisation de jobdatings avec des entreprises sont également programmés.

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 13/01/2022 à 11:28
Signaler
Tous les sondages nous montrent que 30% des français veulent voter dan ce sens. En 2017 MLP + dupont-aignan = 26%. Si on ajoute que pour libé même ceux qui votaient Fillon étaient d'extrême droite ça donne 46% et si on ne compte que la moitié des éle...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.