Cheops Technology, une croissance fulgurante dans le "nuage informatique"

 |   |  365  mots
Nicolas Leroy-Fleuriot, le PDG de Cheops, société qu'il a reprise en 2004 avec un chiffre d'affaires de 3,8 millions d'euros. En 2012, ses facturations ont dépassé les 62 millions. © Cheops
Nicolas Leroy-Fleuriot, le PDG de Cheops, société qu'il a reprise en 2004 avec un chiffre d'affaires de 3,8 millions d'euros. En 2012, ses facturations ont dépassé les 62 millions. © Cheops (Crédits : Cheops)
Cette PME bordelaise, spécialiste des data centers, a connu 272% de croissance sur les cinq dernières années, grâce à un bon positionnement sur le cloud (externalisation des systèmes informatiques des entreprises), où elle compte déjà plus de 70 clients. Ce qui lui a valu le deuxième prix Fast 5 dans le palmarès Deloitte-In Extenso 2012

« Le cloud cumule les avantages et permet de réduire les dépenses en informatique de 25% », avance Nicolas Leroy-Fleuriot, le PDG de Cheops, avant d'énumérer : « Nos clients ont accès aux meilleures technologies du moment à moindre coût, car nous mutualisons au maximum. Cela leur évite de recruter des informaticiens et la puissance du système informatique est adaptée aux besoins ». Le succès est tel que, en avril 2012, avec un an d'avance sur ses prévisions, il a engagé 2 millions d'euros pour étendre son data center de production de dernière génération, situé à Canéjan (Gironde), au siège social de l'entreprise.
Et, ce n'est que le début. « Aujourd'hui, un client sur cinq passe au cloud. Dans deux ans, ils seront deux sur cinq », prédit-il. Son argumentaire a déjà convaincu de grandes entreprises : Cdiscount, Cultura, Yves Rocher, Ceva santé animale, Euralis..., mais aussi des cliniques !

Un système conçu sur-mesure

Depuis fin 2012 en effet, la société, qui emploie 360 personnes et réalise 62,6 millions d'euros de chiffre d'affaires, a décroché l'agrément au niveau le plus élevé pour héberger et infogérer toutes les applications dans la santé. « Nous ne sommes que cinq en France à l'avoir et l'une des premières entreprises à lancer une offre dédiée au secteur », souligne Nicolas Leroy-Fleuriot. Il vient ainsi de signer un contrat avec Medi-partenaires pour ses 25 cliniques et a mis en place un système de facturation innovant, conçu sur-mesure pour le milieu hospitalier.
Le contrat est calculé en fonction du nombre de lits dans l'établissement. Historiquement, Cheops Technology s'est fait connaître dans la mise en ?uvre d'architectures informatiques chez le client et la modernisation des systèmes. Avec le cloud, la PME a pris une autre dimension. Lorsque cet entrepreneur a repris l'entreprise en 2004, le chiffre d'affaire était de 3,8 millions d'euros, c'est à dire 16 fois moins qu'aujourd'hui ! En 2012, Cheops Technology a été reçu le deuxième prix du Fast 5 de Deloitte-In Extenso 2012. Ce palmarès récompense les entreprises technologiques dont le chiffre d'affaires, supérieur à 10 millions d'euros en 2007, a connu la plus forte croissance au cours des cinq derniers exercices.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :