Construction : Trecobat à la conquête du marché parisien

 |   |  338  mots
Les maisons à ossature bois et toit plat ont la cote.
Les maisons à ossature bois et toit plat ont la cote. (Crédits : DR)
Trécobat, le constructeur finistérien de maisons individuelles, projette de construire une vingtaine de maisons en année 1 en Île-de-France. Il entend se différencier par son design et sa démarche numérique.

Depuis 45 ans, Trecobat bâtit des maisons individuelles. Parti de Bretagne, le constructeur a déployé ses activités sur l'ensemble de l'Arc atlantique, des pays de la Loire à l'Occitanie. Comptant sur l'attractivité du style contemporain de ses maisons à toit plat, l'entreprise de 430 collaborateurs veut poursuivre sa croissance en s'implantant en Île-de-France. Sa nouvelle agence, ouverte à Coignières, dans les Yvelines, lui permet aussi de couvrir le Val d'Oise, l'Essonne et une partie de l'Eure et de l'Eure-et-Loir. « Notre design spécifique est aujourd'hui peu répandu sur le marché parisien et se distingue de celui des autres constructeurs » fait valoir l'entreprise dirigée par Alban Boyé, qui affichait en 2018 un chiffre d'affaires consolidé de 140 millions d'euros (+ 17%).

La forte concurrence et le recul du nombre de permis de construire observé en Île-de-France n'effraient pas le constructeur. Trecobat projette de lancer la construction d'une vingtaine de maisons dans l'année qui vient.

Une « démarche d'innovation dans la performance énergétique »

L'entreprise se positionne notamment sur les marchés de la construction de résidences en deuxième ou troisième accession, des primo-accédants avec le prêt à taux zéro, notamment dans l'Eure et l'Eure-et-Loir, et des investisseurs dans le cadre de la loi Pinel. Outre le style contemporain de ses maisons, Trecobat met en avant « sa démarche d'innovation dans la performance énergétique ».

À son offre maison connectée, qui intègre depuis 2016 les services domotiques de la société rennaise Delta Dore (pilotage des volets, fermeture du portail à distance...), le constructeur a ajouté en octobre 2018 le service Nestor.

« Cette application numérise entièrement la maison individuelle dès le projet de construction, et permet ensuite de gérer les équipements connectés », explique Trecobat.

Les clients peuvent aussi visiter leur future demeure en réalité virtuelle, sélectionner la déco intérieure ou connaître le voisinage grâce à l'intégration des solutions de startups comme Rhinov et Smile. L'activité filialisée Nestorimmo devrait d'ailleurs être proposée en marque blanche à d'autres constructeurs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :