Culture : « Nous sommes ravis de nous retrouver boulevard Saint-Michel ! » (Loïse Boulinier)

PARIS BUSINESS. Alors que le e-commerce bouleverse nos vies et nos villes, la mythique librairie Boulinier fait le pari d'ouvrir une nouvelle boutique boulevard Saint-Michel. Sa directrice générale déléguée, Loïse Boulinier, était l'invitée, le 1er mars à 18h45, de BFM Paris et de La Tribune dans le cadre de l'émission "Bonsoir Paris".
César Armand

1 mn

Depuis la rentrée de janvier, La Tribune et BFM Paris s'unissent pour vous proposer, à travers l'émission Paris Business (tous les mardis à 18h45), l'interview d'un décideur de l'économie francilienne au cœur de l'actualité. Une occasion de décrypter ensemble les dossiers, enjeux et tendances de l'économie locale, animée par Marguerite Dumont pour BFM Paris et César Armand pour La Tribune.
Depuis la rentrée de janvier, La Tribune et BFM Paris s'unissent pour vous proposer, à travers l'émission Paris Business (tous les mardis à 18h45), l'interview d'un décideur de l'économie francilienne au cœur de l'actualité. Une occasion de décrypter ensemble les dossiers, enjeux et tendances de l'économie locale, animée par Marguerite Dumont pour BFM Paris et César Armand pour La Tribune. (Crédits : C.A.)

Paris Business avec La Tribune: Le grand retour de la librairie Boulinier - 01/03

Le e-commerce est déjà là et rien l'arrêtera. Il fait peur aux élus locaux et transforme les villes, sauf quand les commerçants résistent aux aléas économiques et sanitaires. C'est le cas de Loïse Boulinier, directrice générale déléguée de Boulinier.

Invitée le 1er mars de BFM Paris et de La Tribune dans la séquence "Paris Business", la dirigeante de 29 ans des librairies Boulinier a annoncé l'ouverture dans les prochains jours d'un nouveau magasin de 100 m² sur le célèbre « Boul'Mich' ».

"Nous sommes ravis de nous retrouver boulevard Saint-Michel et de nous agrandir en intérieur et en extérieur. Après avoir été au numéro 16, nous serons demain au numéro 18", a déclaré Loïse Boulinier.

Contrainte de fermer sa boutique historique en 2020 du fait d'un loyer trop élevé de son propriétaire, la librairie installée depuis 1938 sur la célèbre artère du VIème arrondissement y proposera des DVD, des disques et des livres entre 20 cents et quelques euros.

Une nouvelle qui fera du bien au quartier Latin où l'autre grande librairie d'occasion, Gibert Jeune, ainsi que la librairie des Presses universitaires de France (PUF), ont fermé leurs portes suite à la Covid-19.

César Armand

1 mn

Banque des Territoires | Partenaires

Les territoires qui se renouvellent face à la crise

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.