Toulouse est le premier bassin de France sur les intentions d'embauches

 |   |  490  mots
Les activités de services concentrent toujours 6 projets de recrutement sur 10, aux premiers rangs desquelles figurent la santé et l'action sociale. © Rémi Benoit
Les activités de services concentrent toujours 6 projets de recrutement sur 10, aux premiers rangs desquelles figurent la santé et l'action sociale. © Rémi Benoit (Crédits : Remi Benoit)
Cette année, 82 600 projets de recrutement sont envisagés par les entreprises de Midi-Pyrénées, 0,8% de plus qu'en 2012, selon Pôle Emploi. Principaux enseignements de cette enquête : Toulouse reste le premier bassin de France en terme d'intentions d'embauches ; le secteur des services à la personne peine à recruter ; et la construction souffre encore de la crise.

En 2013, 19,2% des établissements de la région Midi-Pyrénées projettent de recruter, une légère amélioration après 2 années consécutives de baisse. C'est ce qu'il ressort de l'enquête annuelle sur les besoins de main d'?uvre en France que vient de publier Pôle Emploi. Mais sans surprise, ces futures embauches ne sont pas également réparties sur le territoire, ni dans les différents secteurs d'activité. Toulouse représente 38% des besoins de main d'?uvre de la région. Un peu plus de 19% des établissements implantés dans le bassin toulousain envisagent de recruter en 2013. Avec plus de 31 000 projets, ce bassin demeure le premier bassin français en termes d'intentions d'embauche.
Par ailleurs, les bassins d'emploi ayant la plus forte proportion d'établissements recruteurs sont ceux de Lourdes (30%) et de Castelsarrasin (26%), bassins où la saisonnalité des recrutements est particulièrement marquée. À l'inverse, trois bassins d'emploi présentent un faible taux d'établissements recruteurs : Pamiers (14%), Castres-Mazamet (15%) et Albi-Carmaux (16%).

Les services en hausse, la construction en baisse

Les activités de services concentrent toujours 6 projets de recrutement sur 10 : la santé et l'action sociale, les services scientifiques et techniques, l'hôtellerie-restauration et les services aux particuliers sont les principaux secteurs recruteurs. Les métiers de l'aide à domicile, des aides-soignants et des assistantes maternelles arrivent en tête des métiers non saisonniers les plus recherchés.
Le secteur de l'industrie affiche une hausse des intentions d'embauche, essentiellement dans les industries extractives, l'énergie et la gestion des déchets, le matériel de transport et la métallurgie. En revanche, les besoins en main-d'?uvre dans la construction fléchissent pour la 3e année consécutive.

Offres d'emploi cherchent candidats

39% des projets de recrutement (soit 32 400) sont déclarés difficiles à réaliser par les employeurs. C'est 40% au niveau national. En cause : des profils de candidats qui ne correspondent pas forcément aux attentes des entreprises qui citent, dans près de 8 cas sur 10, un manque d'expérience, de diplôme ou de motivation.
La solution, selon les employeurs, doit passer par la formation. Les entreprises envisagent ainsi de former aussi bien des candidats venant de l'extérieur (pour 61% d'entre eux) que des salariés déjà présents dans l'entreprise (pour 44%). Le recours à l'intérim est une autre possibilité évoquée par un quart des établissements. Au final, la difficulté à recruter un profil adapté demeure une réelle problématique pour les entreprises et plus d'un tiers d'entre elles préfèrent différer l'embauche.

******************************** En savoir plus ********************************

Pour les besoins de cette enquête, 79 600 établissements ont été interrogés, 26,1% ont retourné le questionnaire. Les chiffres clés sont :
- 82 600 projets de recrutement, soit une hausse de 0,8% par rapport à 2012
- 19% des établissements envisagent de recruter en 2013 (+ 1,5 points par rapport à 2012)
- 39% des intentions d'embauche jugées difficiles (-7 points)
- 41% de projets de recrutement saisonniers (+1 point)
- 61% des projets d'embauche dans le secteur des services


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :