Xenothera accélère sa course au traitement contre la Covid-19

 |   |  815  mots
Xenothera ambitionne de produire 10.000 doses par mois d’ici dix-huit mois
Xenothera ambitionne de produire 10.000 doses par mois d’ici dix-huit mois (Crédits : Xenothera)
Après avoir récolté plus de 7 millions d’euros pour engager son candidat médicament dans la course aux traitements contre la Covid-19, la biotech nantaise Xenothera cherche 35 millions d’euros pour rivaliser avec son principal concurrent américain. Les essais cliniques de phase 2 démarrent en juillet. Objectif : produire 10.000 doses par mois d’ici fin 2021.

Elle cherchait 3 millions d'euros. Elle en a trouvé 7. Et reprend son bâton de pèlerin pour en dénicher 35. De quoi s'aligner dans la course aux traitements contre la Covid-19 face à son principal concurrent l'américain Sab Biotherapeutics qui a réussi à lever 27 millions de dollars en quinze jours auprès du ministère de la défense américain. « Une autre dimension », concède la chercheuse nantaise Odile Duvaux, fondatrice de la biotech Xenothera qui démarre, en juillet, les premiers essais cliniques de phase 2 de son candidat médicament anti-COVID-19, baptisé XAV-19, basé sur la production d'anticorps polyclonaux protecteurs similaire à la réponde naturelle de l'homme. Un premier lot a été produit en mai à Alès par le laboratoire LFB, spécialisé dans la production de protéines thérapeutiques, avec lequel Xenothera a signé accord de production. Un deuxième le sera en juillet. « Grace aux financements que nous avons décrochés, nous pouvons produire plus de lots et traiter davantage de patients....

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/07/2020 à 9:53 :
Il est connu que l'annonce de vaccin prometteur fait grimper l'action de quelques points alors pourquoi se priver !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :