Matériaux composites : Omega Systèmes entre dans une nouvelle dimension

Spécialisée dans la découpe de tissus utilisés pour la fabrication de matériaux composites pour l'industrie aéronautique, du spatial ou du militaire, la société nantaise se donne les moyens d'accompagner la montée en puissance d'Airbus, de se diversifier vers de nouveaux marchés et innove pour optimiser les coûts de production de ses clients.

2 mn

La PME, qui a récemment levé 1,1 million d'euros auprès d'Océan Participations (Crédit Mutuel Océan), est spécialisée dans la découpe de matériaux souples et semi-rigides, utilisés pour la fabrication de composites en carbones pré-imprégnés, comme consommables de cuisson ou simples produits textiles (fauteuils...). © O.S.
La PME, qui a récemment levé 1,1 million d'euros auprès d'Océan Participations (Crédit Mutuel Océan), est spécialisée dans la découpe de matériaux souples et semi-rigides, utilisés pour la fabrication de composites en carbones pré-imprégnés, comme consommables de cuisson ou simples produits textiles (fauteuils...). © O.S. (Crédits : OS)

Coup sur coup, Omega Systèmes a lancé la construction d'une unité de production à Bordeaux, l'extension de son site actuel de fabrication et siège social de l'entreprise à Saint-Philbert-de-Grandlieu, près de Nantes, et a mis en ?uvre un sérieux programme de R&D. Des investissements pour un total de 4 millions d'euros qui vont permettre à l'entreprise d'entrer dans une nouvelle dimension. Soit presque qu'autant que son chiffre d'affaires de 4,5 millions d'euros en 2012.
"Nous avons entièrement repensé notre site", reconnaît Jean-Louis Bretin, PDG de l'entreprise fondée il y a 25 ans. D'où une récente levée de fonds de 1,1 million d'euros menée avec Océan Participations (Crédit Mutuel Océan) pour renforcer les fonds propres de la PME, spécialisée dans la découpe de matériaux souples et semi-rigides, utilisés pour la fabrication de composites en carbones pré-imprégnés, comme consommables de cuisson ou simples produits textiles (fauteuils...).

Un prototype en phase de rodage

Si, pour Omega Systèmes, il s'agit en premier lieu d'accompagner le développement de l'industrie aéronautique, spatiale ou militaire (75% de son portefeuille clients), l'entreprise tient aussi à rééquilibrer son activité en allant vers l'automobile, les loisirs, etc. En ce sens, trois ans après avoir engagé un plan de R&D de 1 million d'euros, baptisé "Slit Carbon", en partenariat avec le pôle de compétitivité EMC2, Omega Systèmes vient de mettre au point un prototype permettant, à ses clients, de travailler les tissus par bandes de 6,35 mm de large à partir de laizes de quelques centimètres à plus d'un mètre. Une solution qui, jusqu'ici, n'existerait pas en Europe.
Cette optimisation, en cours de validation, permettrait aux donneurs d'ordres de gagner du temps et donc d'abaisser les coûts de production. Et pour Omega Systèmes c'est l'occasion d'aller vers de nouveaux marchés confrontés à la problématique du placement des fibres.


 

2 mn

Banque des Territoires | Partenaires

Les territoires qui se renouvellent face à la crise

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.