« L’entreprise n’est pas l’ennemi du climat, elle peut même être une solution vers la transition écologique »

 |  | 440 mots
Lecture 2 min.
Nous savons que 80 % des dirigeants d'entreprise sont convaincus de la nécessité d'engager une transition énergétique, mais près de la moitié ne passent pas à l'action, car ils ne savent pas par quoi commencer, ou manquent de temps et d'argent., pour Anne Guérin, Directrice Financement et Réseau Bpifrance
"Nous savons que 80 % des dirigeants d'entreprise sont convaincus de la nécessité d'engager une transition énergétique, mais près de la moitié ne passent pas à l'action, car ils ne savent pas par quoi commencer, ou manquent de temps et d'argent.", pour Anne Guérin, Directrice Financement et Réseau Bpifrance (Crédits : DR)
« Avoir une croissance respectueuse de l’environnement est exigeant, voilà pourquoi nous devions le faire », affirme Anne Guérin, Directrice Financement et Réseau Bpifrance, en évoquant le Plan Climat dont elle est la porte-parole. Un ambitieux projet porté par Bpifrance et la Banque des Territoires.

Pourquoi Bpifrance s'est-elle emparée du sujet de la transition énergétique ?

Ce Plan Climat s'inscrit dans la droite ligne de la mission de Bpifrance. Nos deux objectifs principaux sont l'accompagnement des entreprises au service de leur transition et leur transformation grâce aux innovations et aux nouvelles technologies. Le Plan Climat a donc pour ambition de mettre les entreprises en transition écologique et énergétique, de soutenir l'émergence de nouvelles technologies autour des enjeux climatiques comme par exemple la captation de l'hydrogène, et de financer massivement les développeurs d'énergies renouvelables..

Par quelles actions va se traduire ce Plan Climat ?

Nous savons que 80 % des dirigeants d'entreprise sont convaincus de la nécessité d'engager une transition énergétique, mais près de la moitié ne passent pas à l'action, car ils ne savent pas par quoi commencer, ou manquent de temps et d'argent. Avec nos partenaires, la Banque des Territoires et l'ADEME, l'Agence de la transition écologique, nous allons accompagner ces entreprises dans leur transition, au travers d'actions concrètes. Nous proposons de réaliser des diagnostics, de fournir des financements, de mettre des technologies innovantes, issues de start-up, au service des entreprises et de les accompagner dans leur plan d'action. Nous lançons également diverses initiatives en partenariat avec l'ADEME, telles que le VTE (Volontariat territorial en entreprise) vert et une nouvelle communauté  d'entrepreneurs engagés sur la transition environnementale Coq Vert.

Qui est ce Coq Vert ?

Le Coq Vert, ce sont toutes les entreprises qui ont déjà lancé leur transition énergétique et celles qui innovent pour développer des technologies d'avenir autour des enjeux climatiques. Le Coq Vert fait ses premiers pas, cette communauté est en train de se fédérer. Elle est fondée sur le concept d'échange et a vocation à s'élargir. Nous mettons à sa disposition des dispositifs d'e-learning, une bibliothèque verte, des interviews vidéo, favorisons l'échange de bonnes pratiques et la mise à disposition de technologies. Le Coq Vert apporte une visibilité aux entreprises qui font des efforts pour limiter leur impact environnemental. Le Coq vert c'est aussi un centre ressources pour les clubs locaux.

Cet engagement climatique va-t-il se retrouver au BIG ?

Nous aurons bien entendu des contenus liés à la transition énergétique. Certains ateliers seront dédiés à cette thématique, autour de sujets tels que l'emballage ou l'écoconception. Certaines des entreprises innovantes présentes sont impliquées dans la préservation environnementale. Le Coq Vert fera sa première sortie au BIG, en attendant d'avoir son propre événement inaugural, au printemps prochain. Ce n'est que le début de son histoire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :