Leasing auto : comment choisir entre LLD et LOA ?

 |   |  571  mots
(Crédits : DR)
Le leasing automobile fait de plus en plus d’adeptes, à tel point qu’il figure aujourd’hui parmi les principaux modes de financement de véhicules neufs. En 2017, la LOA était à l’origine de 3 financements de voitures neuves particulières sur 4 (source : ASF - Association française des Sociétés Financières). L’occasion de faire un point sur le fonctionnement du leasing automobile et d’y voir plus clair quant aux deux types de contrats proposés.

La LLD : Location Longue Durée

Le contrat de location longue durée - LLD vous permet de louer un véhicule (neuf ou d'occasion récente) en contrepartie du versement d'un loyer mensuel.

Son principal avantage tient au fait que l'entretien, les éventuelles réparations et l'assistance sont inclus dans le contrat de location. De même, vous n'avez aucun apport initial à verser.

La durée de location d'une LLD varie de 24 à 60 mois en moyenne en fonction du contrat. À son terme, votre véhicule devra être restitué au constructeur automobile dans son état d'origine.

À noter : le montant du loyer versé chaque mois est calculé en fonction de la durée de la location et du kilométrage que vous aurez déterminés lors de la signature du contrat.

Vous serez donc tenu de respecter le kilométrage maximum pendant toute la durée du contrat sous peine de devoir verser des sommes additionnelles (entre 0,05 et 0,40€ du km supplémentaire).

D'où l'importance de bien identifier vos besoins en amont pour être sûr de choisir l'offre la plus adaptée et d'éviter les mauvaises surprises.

Les tarifs de LLD peuvent varier en fonction des offres mais il existe des comparateurs en ligne pour dénicher les meilleurs prix.

Par exemple, si vous cherchez votre voiture en location longue durée sur Caroom, vous pouvez espérer de payer jusqu'à -47% moins cher.

La LOA : Location avec Option d'Achat

Le fonctionnellement de la location avec option d'achat - LOA est exactement identique à celui de la LLD : vous versez un loyer mensuel en contrepartie de l'utilisation de votre véhicule.

Néanmoins, elle se distingue à trois niveaux :

  • Vous avez la possibilité de racheter le véhicule en fin de contrat (le montant des loyers que vous aurez versés sera alors déduit du prix de rachat).
  • Il vous sera généralement demandé de verser un apport initial (sorte de « premier loyer ») au moment de la signature du contrat. Celui-ci correspond environ à 15% de la valeur du véhicule.
  • La souscription d'une assurance et les services d'entretien, de réparation et d'assistance seront à votre charge. Cela inclut également les frais de remise en état du véhicule ainsi que la taxe de la carte grise et du contrôle technique.

Sachez qu'il est toutefois possible restituer le véhicule au terme du contrat si vous ne souhaitez pas l'acheter. Vous pourrez dans ce cas ré-enchainer sur un nouveau contrat avec le véhicule de votre choix.

Au même titre qu'un crédit à la consommation, la LOA vous octroie un délai de rétractation de 14 jours à partir de la signature du contrat si vous changez d'avis.

Si les conditions d'obtention sont moins strictes que celles d'un crédit classique, vous devrez néanmoins attester de votre capacité de paiement auprès de l'organisme de financement ou de l'établissement bancaire choisi.

Quel que soit le type de contrat auquel vous souscrivez, le leasing automobile est un mode de financement intéressant tant pour les particuliers que pour les professionnels. Vous pouvez en effet rouler dans un véhicule neuf tout en maîtrisant vos dépenses (les coûts d'usage étant déterminés à l'avance) et en simplifiant vos démarches administratives. C'est aussi l'occasion de changer régulièrement de véhicule en fournissant un effort financier moins important que dans le cadre d'un crédit automobile « classique ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :