OpenWork : l’engouement pour le portage salarial en France et à l’international

Spécialisée dans le portage salarial, l’entreprise OpenWork met chaque jour son expertise au service d’une large communauté de travailleurs indépendants. Une nouvelle forme d’emploi qui séduit de plus en plus d’adeptes, en France comme à l’international.

2 mn

(Crédits : DR)

Le portage salarial a l'avantage de proposer une triple protection commerciale, sociale, et administrative pour les travailleurs freelances, où qu'ils soient dans le monde.

Grâce à OpenWork qui est spécialisé dans cette nouvelle forme de travail et où l'inscription se fait en seulement quinze minutes, chaque professionnel peut gérer son activité en cinq à dix minutes par mois, en toute simplicité. Il est désormais possible de prévisualiser de nombreuses tâches depuis l'application, mais aussi apposer une signature directement depuis son mobile. Cette digitalisation permet ainsi aux consultants indépendants, de se dégager du temps pour des tâches à plus forte valeur ajoutée.

Depuis sa création, OpenWork a structuré son offre autour un prix fixe, unique et communautaire. La commission de portage salarial est ainsi fixée à 7 % et plafonnée à 600 € par paie. Une grande partie du montant total de ces commissions est ensuite réinvestie dans la communauté afin d'améliorer le service, de mettre en place une équipe réactive et également pour animer sa communauté (ateliers présentiels, webinaires, soirées, conférences, ...).

Un développement conséquent en France

En France, le portage salarial convainc de plus en plus de travailleurs indépendants qui souhaitent profiter d'une triple protection. « Le système du portage salarial est de plus en plus populaire en France, notamment depuis la crise sanitaire. Chaque consultant indépendant peut, grâce à cette forme d'emploi nouvelle, profiter d'une protection sociale très proche de celle d'un salarié classique » explique Fabien Salicis, directeur marketing d'OpenWork.

À travers son activité, l'entreprise souhaite développer dans un futur proche un aspect « Worktech ». L'objectif : qu'à tout moment un consultant puisse partir dans la journée faire une mission en France ou à l'étranger en conservant sa protection totale qui sera assurée par une entité dédiée comme OpenWork. Ces derniers bénéficieront notamment d'une assurance rapatriement inclue dans les frais de portage salarial.

OpenWork s'exporte également à l'international

L'entreprise est également présente en Angleterre (Umbrella Company) et en Belgique où elle accompagne de nombreux travailleurs indépendants en s'adaptant aux législations des pays en question. D'ici 2021 et face au succès du portage salarial, OpenWork souhaite poursuivre son développement international en exportant son concept vers d'autres pays.

« Nous sommes ravis de voir que notre service tel que nous l'avons conçu il y a près de 10 ans, trouve de plus en plus d'écho auprès des nombreux consultants. Des entreprises recommandent désormais l'utilisation de notre service lorsqu'un freelance cherche à lancer son activité » détaille Fabien Salicis. « Cela nous donne l'envie de développer au maximum l'expérience consultant et entreprise ».

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.