Internet en France : Free perd du terrain, SFR et Bouygues Telecom en gagnent

Le marché français de l'Internet en 2009 voit Iliad rester sur la deuxième place du podium. Mais sa position est menacée par la montée en puissance de SFR à qui il a déjà piqué la place en 2008. Quant à Bouygues Telecom, il se fait remarquer au dernier trimestre.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

La conquête de nouveaux abonnés à l'Internet haut débit en 2009 a particulièrement réussi à SFR (groupe Vivendi). Avec 565.000 abonnés supplémentaires recrutés, il en compte désormais 4,44 millions et rattrape son concurrent Iliad (4,46 millions). En réduisant l'écart avec ce dernier, il est en bonne voie pour récupérer cette année la deuxième marche du podium perdue en 2008 au profit de la maison-mère de Free. Pénalisé par l'intégration d'Alice, racheté en 2008 à Telecom Italia, Iliad n'a gagné au total que 231.000 abonnés (389.000 récupérés par Alice, 158.000 perdus par Alice).

Selon Edouard Barreiro, de l'association UFC-Que Choisir, interrogé par l'Agence France Presse, Free semble également souffrir de sa hotline payante tandis que SFR profite du croisement des fichiers clients fixes et mobiles qui lui permet de  proposer à ses abonnés mobiles des offres internet, et inversement. Idem pour Bouygues Telecom dont le recrutement d'abonnés est particulièrement notable en fin d'année.

Bouygues Telecom se distingue également

Au dernier trimestre, Iliad est même dépassé par Bouygues Telecom qui profite du succès de son offre unique "quadruple play " Ideo combinant téléphonie mobile, téléphonie fixe, Internet et télévision. Résultat, Bouygues Telecom affiche un gain de 138.000 clients sur l'ensemble du dernier trimestre 2009. Les chiffres de Bouygues Telecom sont également supérieurs sur la fin de l'année à ceux du numéro un Orange (marque commerciale de France Télécom). "France Télécom est l'opérateur le plus cher, a expliqué Edouard Barreiro. "Le consommateur semblait jusque-là assez insensible aux autres opérateurs car ils pensaient avoir mieux chez Orange et donc payer plus pour mieux (...). Mais, "ils commencent à se dire qu'ils peuvent avoir aussi bien chez les autres pour moins cher", a-t-il estimé.

Orange, numéro un de loin

Mais le leadership de France Télécom, fort de 8,9 millions de clients ADSL et 47,8% de part de marché, n'en est pas pour autant menacé. Il domine toujours largement le secteur. "Notre part de marché de conquête (...) reste faible par rapport à nos attentes et nos ambitions", a reconnu récemment son directeur financier Gervais Pellissier, précisant que ce sera "un de nos enjeux en 2010". Orange va doit lui aussi lancer prochainement une offre "quadruple play".

Replay - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.