Amazon vend ses liseuses Kindle dans des distributeurs automatiques

Le géant de la vente en ligne passe du numérique au physique outre-Atlantique. Un moyen d'élargir son canal d'activité en réduisant les délais de livraison.

1 mn

Dans quelques centres commerciaux et aéroports américains, avant d'embarquer par exemple, il est désormais aussi facile d'acheter une tablette qu'une canette de soda ou une barre de céréales.
Dans quelques centres commerciaux et aéroports américains, avant d'embarquer par exemple, il est désormais aussi facile d'acheter une tablette qu'une canette de soda ou une barre de céréales.

Outre Atlantique, Amazon n'officie plus que sur Internet. Le géant d'Internet a mis en place, depuis quelques semaines, des distributeurs automatiques aux Etats-Unis, rapporte GeekWire.

Selon un porte-parole de la firme basée à Seattle, cité par le journal spécialisé, cette démarche vise à élargir ses activités au-delà de son site:

"Nous sommes ravis de donner aux clients un autre moyen d'acheter facilement des accessoires ainsi que des liseuses et tablettes Kindle"

Délais de livraison: 5 secondes!

Amazon s'affranchit ainsi des délais de livraison. Dans quelques centres commerciaux et aéroports américains, avant d'embarquer par exemple, il est désormais aussi facile d'acheter une tablette qu'une canette de soda ou une barre de céréales. De quoi laisser penser que, décidément, le commerce en ligne n'a pas eu raison des enseignes physiques.

Distributeur de Kindle

Pour aller plus loin: la boutique connectée a de l'avenir

1 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 18/01/2014 à 14:12
Signaler
"décidément, le commerce en ligne n'a pas eu raison des enseignes physiques" Bien sûr que non, nous allons tous dans des commerces physique pour avoir a faire a des automates... lol

à écrit le 17/01/2014 à 16:30
Signaler
Ce que ça démontre surtout, c'est que la tablette est un produit "jetable"; et qui ne peut, en aucun cas justifier les prix démentiels que certains constructeurs pratiquent, eu égard aux coûts de fabrication. On peut espérer que la clientèle aura bie...

le 18/01/2014 à 15:57
Signaler
D'autant plus que le livre numérique offre une régression des droits utilisateurs car le prêt est impossible ou très limité par les DRM.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.