Technicolor sort du rouge

 |   |  223  mots
Le bénéfice net s'établit à 96 millions d'euros sur les six premiers mois de l'année contre une perte de 325 millions un an plus tôt.

Technicolor, l'ex Thomson, spécialiste des technologies audiovisuelles, pour les médias, renoue avec les bénéfices au premier trimestre.Il affiche sur la période un bénéfice net de 96 millions d'euros contre une perte de 325 millions un an plus tôt.

Il ne signe pas pour autant son retour à la croissance. Le chiffre d'affaires des activités poursuivies a encore reculé de 18,5% sur un an à 1,468 milliard d'euros. Signe positif toutefois, sur le seul deuxième trimestre, la baisse n'est plus "que" de 12,4% à 776 millions.

Technicolor souligne avoir constaté des "tendances d'amélioration et des signes de reprise dans la plupart des activités" et relève même son objectif de croissance du chiffre d'affaires au second semestre 2010. "Nous avons commencé à regagner la confiance de nos clients" affirme Frédéric Rose, le directeur général de Technicolor, cité dans le communiqué. En témoigne l'annonce de deux perspectives de contrats : une lettre d'intention avec l'américain Verizon pour lui fournir des passerelles résidentielles haut-débit et l'extension du contrat de fourniture de décodeurs pour DirectTV.

Le groupe prévoit de continuer à vendre cette année certains actifs jugés non stratégiques. Il vient ainsi de céder  le pôle de diffusion professionnelle de sa division Grass Valley après de longs mois de discussion.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :