Toujours pas de dividende chez Apple

Alors que sa trésorerie dépasse les 100 milliards de dollars, le groupe à la pomme continue de réfléchir à l'utilisation de cette montagne de cash. Le versement d'un dividende est écarté dans l'immédiat.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Si certains actionnaires d'Apple espéraient bientôt recevoir un dividende, ils devront prendre leur mal en patience. Ce jeudi, au cours d'une Assemblée générale organisée à Cupertino, Tim Cook, le PDG du groupe à la pomme, n'a rien annoncé. "Le Conseil et la direction réfléchissent profondément" à l'utilisation des montagnes de cash accumulées ces dernières années, a-t-il seulement indiqué. "Nous ferons ce qui nous semble être dans l'intérêt de nos actionnaires".

Malgré ses profits record (13 milliards de dollars entre octobre et décembre), Apple ne distribue toujours pas de dividende à ses actionnaires. Elle ne l'a plus fait depuis décembre 1995. Si la pression de certains actionnaires se renforcent - certains espérant au moins le versement d'un dividende exceptionnel -, la direction d'Apple reste relativement discrète et prudent sur ce sujet. Tout comme elle l'est avec de potentiels rachats d'action.

"Nous avons de plus trésorerie que nécessaire pour fonctionner au quotidien", a reconnu ce jeudi Tim Cook, tout en demandant "un peu de patience" à ses actionnaires. Fin décembre, Apple disposait en effet de 97 milliards de dollars de liquidités. Une trésorerie qui très vraisemblablement dépasse aujourd'hui les 100 milliards. Assez pour, théoriquement, racheter Goldman Sachs et Boeing !

La semaine dernière, l'action Apple a franchi, pour la première fois, la barre des 500 dollars. Elle s'échange désormais à 513 dollars, ce qui valorise la compagnie à 478 milliards de dollars. C'est autant quasiment autant que Microsoft (263 milliards) et IBM (233 milliards) - les deuxième et troisième plus importantes capitalisations sur le secteur technologique américain - réunis. Et le trou avec le géant pétrolier Exxon Mobil (411 milliards), deuxième capitalisation aux Etats-Unis, est définitivement creusé.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 11
à écrit le 24/02/2012 à 20:25
Signaler
Si bull (comme citroën lol!) avait suivi son destin mondial ,cette boîte serait peut être le pendant d'Apple ,que les rapports entre informatique et gouvernement sont fumeux et même maintenant ou le syntec n'arrive pas à se faire comprendre des 2 can...

à écrit le 24/02/2012 à 11:16
Signaler
il semblerait qu'une grosse partie des liquidités d'Apple ne soient pas aux US (donc non distribuables) et que les rapatrier lui couterait très (trop?) cher.

à écrit le 24/02/2012 à 9:14
Signaler
Continuent à sous-payer ses travailleurs du tiers monde. Pendant se temps les propriétaires de la marque s'engraissent....

le 26/02/2012 à 11:49
Signaler
Et où est le problème? Si vos travailleurs ne sont pas content, qu'ils s'en aillent donc!

à écrit le 23/02/2012 à 20:29
Signaler
J'aime bien le "réfléchir profondément". Les dividendes faudra pas y penser les actionnaires - vous allez être floués : la pomme se croque que pour elle. Circulez

le 24/02/2012 à 7:04
Signaler
Si depuis 16 ans, il n'y a pas eut de dividendes, je ne vois pas où ils sont floués... Les actionnaires se "paient" sur les variations de l'action elle-même, ceci explique aussi un peu la raison de la tendance haussière de cette action. Comme quoi,...

le 24/02/2012 à 8:00
Signaler
Certes, mais il est quand même étonnant que des gens achètent des actions d'une entreprise qui ne distribue pas de dividendes. Ce sont ces acheteurs qui font monter le prix poussés par la stratégie d'Apple. Tout cela sent trop la manipulation. Perso,...

le 24/02/2012 à 8:41
Signaler
@ Robert : Oui oui, et les arbres montent jusqu'au ciel, c'est connu.

le 24/02/2012 à 10:43
Signaler
@Robert Quel interet d'acheter un titre financier ne versant aucun flux? L'action Apple c est pas un tableau qui décore les murs. Si le cours de l'action monte c 'est d'une part parceque les résultats sont bons et qu'à un moment la direction se verra...

le 24/02/2012 à 21:16
Signaler
Je trouve la stratégie d'Apple très intelligente. En effet, il n'y a aucun intérêt à distribuer des dividendes lorsqu'une société fait de la croissance tant en terme de CA que de résultat. En effet, comme le dit Robert, le cours de l'action s'appréci...

le 26/02/2012 à 21:08
Signaler
Pour ma part, je trouve cette stratégie dangereuse car comme vous le dites, s'ils attendent encore, cela signfiera qu'ils ne font plus de chiffre et qu'il est donc temps de tout vendre... Ca sent la bulle. Surtout que l'avenir apple commence à s'asso...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.