Archos lance de nouvelles tablettes ... mais pas de smartphone à court terme

 |   |  444  mots
La nouvelle tablette Archos 80 Platinum.
La nouvelle tablette Archos 80 Platinum. (Crédits : DR)
La société française a lancé de nouvelles tablettes mais ne confirme pas se lancer dans la téléphonie mobile.

Un nouvel acteur sur le marché encombré des smartphones ? Le français Archos se jetterait « dans le grand bain du smartphone avec une gamme complète d'appareils », selon un blog spécialisé, Minimachines.net, qui annonce des noms (Carbon 35, Titanium 52, Platinium 48), des spécifications précises (écran, processeur, OS, etc), des prix (90 à 249 euros), des dates de lancement (avril et mai) et même des photos. Mais attention il s'agit de photomontages comme cela est précisé en italique. Et la société « Archos ne confirme pas », indique une porte-parole. L'entreprise fondée par Henri Crohas (dont Archos est l'anagramme) aurait cependant bien des projets dans le domaine de la téléphonie mobile mais qui ne seraient pas destinés à voir le jour tout de suite, plutôt dans plusieurs mois. Le blog aurait semble-t-il extrapolé des fuites provenant de distributeurs et de sous-traitants.

Un téléphone fixe sous Android existe déjà
Archos a déjà mis un pied dans la téléphonie : il a lancé il y a un an un « Smart Home Phone », un téléphone résidentiel fixe DECT au design d'un smartphone, doté d'un écran tactile couleur et tournant sous Android, le système d'exploitation pour mobile de Google. Et certaines tablettes de jeu, comme la G9 10.1, sont connectées en 3G (en partenariat avec Bouygues telecom et SFR). La société d'Igny, dans l'Essonne, vient par ailleurs de dévoiler une nouvelle gamme de tablette, baptisée Platinum justement, trois modèles allant de 199 euros à 349 euros pour la plus grande (11,6 pouces), qui sera présentée au salon CeBIT de Hanovre début mars. En revanche, Archos ne sera pas présent au Mobile World Congress de Barcelone, le grand raout de la téléphonie mobile qui se tient du 25 au 28 février. Un smartphone pourrait être un prolongement logique de la stratégie d'Archos, même s'il a dernièrement plutôt mis l'accent sur l'équipement de la maison avec TV Connect, un boîtier sous Android et une télécommande à clavier qui transforment le téléviseur en TV connectée. Cependant, le marché est déjà très bataillé et il sera difficile de se positionner face aux smartphones Android à bas prix des chinois ZTE et surtout Huawei, qui cartonnent : ce dernier s'est ainsi hissé au troisième rang mondial des constructeurs de smartphones au quatrième trimestre 2012, devant Nokia. Archos, qui emploie près de 200 personnes, a annoncé en novembre la mise en oeuvre d'un plan social portant sur 25% des effectifs, après avoir enregistré une perte de 21,9 millions d'euros pour 74,2 millions de chiffre d'affaires au premier semestre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/02/2013 à 14:29 :
la platinium me semble avoir des performances tout à fait sympathiques, manque juste l'écran rétina pour aller chatouiller le haut du pavé. Peut-être proposer dans les mois à venir de tourner sous ubuntu qui serait une première mondiale en série.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :