L'UE adopte le chargeur unique pour tous les smartphones et met fin à un bras de fer de plus de dix ans avec Apple

A partir de l'automne 2024, tous les appareils électroniques de petite et moyenne taille "devront être équipés d'un port USB Type-C, quel que soit leur fabricant", selon l'accord pris ce mardi par l'Union européenne. Une décision qui marque l'aboutissement d'un projet lancé en 2009 par la Commission européenne mais freiné par le bras de fer avec Apple qui refusait de remplacer son propre chargeur par un modèle universel.
A partir de l'automne 2024, les appareils électroniques de petite et moyenne taille devront être équipés d'un port USB Type-C, quel que soit leur fabricant, selon l'accord adopté par les Vingt-Sept ce mardi.
A partir de l'automne 2024, les appareils électroniques de petite et moyenne taille "devront être équipés d'un port USB Type-C, quel que soit leur fabricant", selon l'accord adopté par les Vingt-Sept ce mardi. (Crédits : Francois Lenoir)

C'est un gain de 250 millions d'euros par an que pourraient réaliser les consommateurs européens s'ils pouvaient utiliser le même chargeur pour tous leurs appareils électroniques de petites et moyennes tailles. Cette économie devrait leur être désormais possible d'ici l'automne 2024. A partir de cette date, les téléphones mobiles, tablettes, liseuses électroniques, écouteurs et casques, appareils photo numériques, consoles de jeux vidéo portables et enceintes portatives, si elles sont rechargeables via un câble filaire, "devront être équipés d'un port USB Type-C, quel que soit leur fabricant", a indiqué, ce mardi, le Parlement européen dans un communiqué. "En vertu des nouvelles règles, les consommateurs n'auront plus besoin d'un dispositif et d'un câble de charge différents à chaque fois qu'ils achètent un nouvel appareil, et pourront utiliser un seul chargeur pour tous leurs appareils électroniques portables de petite et moyenne taille", est-il expliqué. Ainsi, en cas de perte ou de destruction, tout chargeur pourra être remplacé par un modèle standardisé.

Bras de fer avec Apple

Les Vingt-Sept sont, en effet, parvenus à se mettre d'accord ce mardi pour imposer dans l'Union un chargeur filaire universel pour tous ces appareils. Le texte doit être publié au Journal officiel de l'UE après l'été, après approbation formelle du Conseil et du Parlement européen, mettant fin à une bataille avec Apple qui dure depuis 13 ans.

Depuis 2009, année de lancement de ce projet par la Commission européenne, le nombre de modèles de chargeurs existants a diminué d'une trentaine à trois dont le connecteur Micro USB qui a longtemps équipé la majorité des téléphones et l'USB-C, une connexion plus récente. Le troisième, le Lightning, est celui utilisé par Apple qui s'est toujours farouchement opposé à une harmonisation. En 2010 déjà, alors que plusieurs industriels, dont Nokia, Sony Ericsson et Samsung avait annoncé un accord volontaire, le géant californien avait, lui, commercialisé son nouvel iPhone de l'époque, l'iPhone 5, avec son nouveau chargeur, toujours utilisé aujourd'hui par les propriétaires d'un smartphone de la marque américaine. Selon le groupe californien, sa technologie de charge équipe plus d'un milliard d'appareils dans le monde et il estime que le texte européen "étoufferait l'innovation".

Trois chargeurs en moyenne par consommateur

«Cela fait suffisamment longtemps que les consommateurs européens sont agacés par l'accumulation de chargeurs incompatibles dans leurs tiroirs. Nous avons donné au secteur tout le temps nécessaire pour qu'il propose ses propres solutions, mais le temps est désormais venu de prendre des mesures législatives en faveur d'un chargeur universel. Il s'agit d'un gain important pour nos consommateurs et notre environnement, conforme à nos ambitions écologiques et numériques", avait estimé la vice-présidente de la Commission européenne en septembre 2021 alors que l'institution européenne présentait sa proposition.

L'imposition d'un chargeur universel était notamment défendue par le Centre européen des consommateurs. Ces derniers possèdent environ trois chargeurs pour téléphone mobile et en utilisent deux régulièrement, selon les chiffres de Bruxelles. Malgré cela, 38 % des consommateurs déclaraient, en 2020, avoir rencontré au moins une fois le problème de ne pas pouvoir recharger leur mobile parce que les chargeurs disponibles étaient incompatibles. Au-delà des économies que permet l'accord pris par l'UE ce mardi, l'imposition d'un chargeur universel permet surtout une avancée écologique avec une réduction du volume des déchets. Selon la Commission européenne, les déchets de chargeurs non utilisés, évalués à 11.000 tonnes par an, pourraient ainsi être réduits de presque 1.000 tonnes.

Le texte prévoit également que les ordinateurs portables soient soumis à la même exigence d'un chargeur unique "dans les 40 mois suivant l'entrée en vigueur du texte", soit d'ici 2026. De même, la vitesse de charge sera harmonisée pour les appareils autorisant la charge rapide, pour éviter qu'elle soit bridée en cas d'utilisation avec un appareil d'une marque différente. Des associations de consommateurs ont, de leur côté, regretté que la réglementation ne concerne pas les systèmes de chargement sans fil, en plein essor, tout en saluant le projet de l'UE.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 08/06/2022 à 16:14
Signaler
Il a fallu 10 ans à l'UE pour adopter un texte de loi contraignant une société américaine à adopter un chargeur USB-C. Dans le genre impuissant on n'a pas d'exemple plus criant que celui-là! ça aurait pu être plié en quelques semaines. Peut-être faud...

à écrit le 07/06/2022 à 21:30
Signaler
Qu'ils nous rendent la prise casque jack ,ces empaffés !

à écrit le 07/06/2022 à 19:29
Signaler
Bonjour, Ils y a bien longtemps que nous attendons cette mesure.... Mais comme nous ne sommes pas maître chez nous, alors l'ons nous fait attendre... Mais tout vas bien Madame la Marquise...

à écrit le 07/06/2022 à 19:07
Signaler
En 15 ans, batteries devenues non amovibles, absence de trappes disques durs / ram, réduction du nombre de ports USB forçant l'achat d'accessoires onéreux, sanctuarisation de l'OS préinstallé par la CJUE au détriment de la concurrence GNU/Linux (pour...

à écrit le 07/06/2022 à 17:57
Signaler
C'est en effet une bonne initiative mais d'abord et avant tout écologique en espérant qu'ils resteront très longtemps sur ce standard.

à écrit le 07/06/2022 à 17:06
Signaler
Les appareils dont le chargeur fonctionnait en 5V, c'était déjà un pas décisif. J'avais bricolé un adaptateur USB/Sony-Ericsson quand mon adaptateur allume cigare s'était cassé (irréparable), la prise étant spéciale, ça m'a permis de la récupérer il ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.