Europe 1 : l’audience continue de dégringoler

 |   |  339  mots
Europe 1, qui avait recruté Patrick Cohen, journaliste vedette de France Inter, et renouvelé en profondeur sa grille à la rentrée de septembre pour se relancer, touche ainsi un nouveau plancher historique, enfonçant son précédent plus bas (7,1%) enregistré au printemps 2017.
Europe 1, qui avait recruté Patrick Cohen, journaliste vedette de France Inter, et renouvelé en profondeur sa grille à la rentrée de septembre pour se relancer, touche ainsi un nouveau plancher historique, enfonçant son précédent plus bas (7,1%) enregistré au printemps 2017. (Crédits : Google Maps/Capture d'écran.)
L'audience d'Europe 1 a chuté à un nouveau plancher historique, à 6,6% d'audience cumulée en novembre-décembre (-1,5 point sur un an), tandis que RTL (-0,6 point à 12,1%) reste la radio la plus écoutée de France mais réduit son avance sur France Inter (+0,1 point à 11,3%), selon Médiamétrie.

La radio poursuit sa descente aux enfers. L'audience d'Europe 1 a chuté à un nouveau plancher historique, à 6,6% d'audience cumulée en novembre-décembre (-1,5 point sur un an), tandis que RTL (-0,6 point à 12,1%) reste la radio la plus écoutée de France, mais réduit son avance sur France Inter (+0,1 point à 11,3%), selon Médiamétrie. Selon ces chiffres publiés jeudi, franceinfo (-0,4 pt à 8,5%) et RMC (-0,7 pt à 7,4%) ont également vu leur audience reculer. Côté musicales, NRJ reste la première station (-0,2 pt à 10,5%), devant Skyrock (+0,5 pt à 6,5%) et Nostalgie (-0,1 pt à 6,2%).

Europe 1, qui avait recruté Patrick Cohen, journaliste vedette de France Inter, et renouvelé en profondeur sa grille à la rentrée de septembre pour se relancer, touche ainsi un nouveau plancher historique, enfonçant son précédent plus bas (7,1%) enregistré au printemps 2017. Et pour la première fois, Europe 1, déjà distancée l'an dernier par franceinfo et RMC, se retrouve devancée par France Bleu (stable à 7%), et tombe ainsi à la septième place au classement national des radios (toutes catégories confondues).

"Il faut accepter de perdre avant de regagner"

"C'est notre plus mauvais résultat, mais tout ça n'est pas anormal, nous sommes dans une phase de reconstruction. L'état d'Europe 1 nécessitait une refonte de fond, avec le risque de perdre un peu avant de rebondir et de se redéployer. Il faut accepter de perdre avant de regagner", a commenté à l'AFP Frédéric Schlesinger, vice-PDG de la station du groupe Lagardère. "Nous sommes aujourd'hui des challengers et nous devons prendre des risques, et c'est ce que nous faisons en ayant renouvelé à 90% notre grille des programmes", a-t-il déclaré. "C'est un projet ambitieux et qui nécessitera du temps, comme je l'ai déjà dit c'est un projet à trois ans", a ajouté le dirigeant.

En revanche, les deux stations musicales de Lagardère, Virgin Radio et RFM, progressent de 0,2 point chacune, à 4,8% et 4,3% respectivement. Parmi les autres mouvements notables, France Culture grimpe de 0,2 point à 2,5%, ce qui constitue un record historique pour la station.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/01/2018 à 9:29 :
"franceinfo (-0,4 pt à 8,5%)":

Il s'agit de la radio, mais on peut retrouver aussi franceinfo à la TV ou sur youtube en direct ,faudrait voir les audiences dans ce secteur.
a écrit le 18/01/2018 à 18:30 :
Le fils est en train de terminer de ruiner en 15 ans, le groupe que son père a mis une vie à bâtir.
a écrit le 18/01/2018 à 18:15 :
"France Culture grimpe de 0,2 point à 2,5%, ce qui constitue un record historique pour la station"

Phénomène qui serait passionnant à étudier quand même convenez en. D'autant que arte progresse aussi continuellement petit à petit aussi non ?

La télévision n'est plus qu'un ramassis de produits bons marchés rincès à la corde et la radio lui ressemble de plus en plus.

Par contre est-ce un besoin de s'élever grâce à internet ou bien est-ce la dégradation continuelle des programmes télé et radio ?

Il semblerait que l'échec d'europe 1 soit un début de réponse...
a écrit le 18/01/2018 à 18:09 :
Dès que Cohen est apparu , j'ai changé pour France Info . J'avais même l'impression que la chronique de Canteloup se censurait .
Réponse de le 18/01/2018 à 18:44 :
Cohen faisait de très bon scores sur France Inter et Demorand qui lui a (re) succédé (re)cartonne à la matinale.

Et sur FI je n'ai jamais l'impression que Charline Vanhoenecker, Nicole Ferroni ou Sophia Aram, sont (auto)censurées, et Alex Vizorek ou Morin non plus.

A mon humble avis, si des animateurs qui cartonnent sur le service public (ou ailleurs) perdent leur talent en arrivant sur Europe 1 c'est qu'ils n'y trouvent pas un terrain favorable et là le problème c'est la direction et pas le personnel.
a écrit le 18/01/2018 à 17:05 :
Normal que l'audience d'Europe 1 soit en berne, les émissions sont plutôt quelconques et ne suscitent pas l'adhésion, enfin c'est mon avis. Même la matinale que je suis, je les écoutent certes mais par rapport à l'an passé, je ne vois pas ou est l'amélioration pour l'auditeur j'éprouve même une certaine dégradation pour l'auditeur car les prétendues blagues et chroniques humoristiques, je ne les trouve pas drôle donc pas glop pas glop Europe 1 le matin.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :