Apple : amende de 1,77 million d'euros en Australie pour publicité mensongère

 |   |  279  mots
Copyright AFP
Copyright AFP (Crédits : AFP)
La marque à la pomme a conclu un accord à l'amiable avec les autorités de la concurrence australienne et a accepté de payer une amende de 2,25 millions de dollars australiens (1,77 million d'euros) pour publicité mensongère à propos de sa tablette. Apple avait utilisé l'appellation 4G pour vendre son dernier modèle d'iPad alors qu'il n'est, en réalité, pas compatible avec cette norme en Australie.

Apple a accepté de payer une amende de 2,25 millions de dollars australiens (1,77 million d'euros) pour publicité mensongère en Australie à propos de sa tablette iPad, selon les termes d'un accord à l'amiable avec les autorités de la concurrence annoncé vendredi. La Commission australienne de la concurrence et de la consommation reprochait au géant américain d'avoir laissé entendre, dans ses annonces publicitaires au moment du lancement de son dernier iPad, que la tablette pouvait fonctionner en Australie sur la norme 4G.

La fonctioon 4G de l'iPad compatible avec les réseaux américain et canadien

Après avoir été poursuivi par la Commission, Apple avait déjà décidé en mars de rembourser les clients australiens s'ils s'estimaient floués par la promotion "iPad avec WiFi et 4G". Il avait aussi publié des annonces clarifiant les capacités de son dernier gadget. La fonction 4G sur l'iPad le plus récent fonctionne uniquement sur les réseaux des Etats-Unis et du Canada, mais Apple s'en est servi comme argument publicitaire, notamment en Australie. Cela s'apparente, selon les autorités de la concurrence, à de la publicité mensongère.

Un accord à l'amiable plutôt qu'un procès

Le dernier iPad est désormais présenté, hors Amérique du Nord, comme "WiFi et cellulaire". En Australie, le groupe précise clairement sur son site internet que l'appareil n'est pas compatible avec le réseau 4G LTE du pays, ou avec le WiMax. Le procès devait se dérouler cette semaine mais Apple a préféré conclure un accord à l'amiable, incluant une amende de 2,25 millions AUD et les frais de justice, a indiqué l'avocat de la Commission, Colin Golvan.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/04/2013 à 17:15 :
ça ma bien servit pour mon objet d'etude ;)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :