"Il ne faut pas opposer "Gilets jaunes" et startup nation" (Mounir Mahjoubi)

 |   |  2257  mots
(Crédits : Mario-Fourmy/SIPA)
ENTRETIEN EXCLUSIF. Le secrétaire d'État au Numérique Mounir Mahjoubi appelle à un accord international à l'OCDE sur la fiscalité des géants du Net. Il dévoile en exclusivité sa feuille de route pour la French Tech et ses ambitions pour la mairie de Paris.

Presque deux ans après sa nomination en tant que secrétaire d'État au numérique, Mounir Mahjoubi se livre sur son bilan, ses principes, et révèle en exclusivité son carnet de route pour les mois à venir. Le candidat à l'investiture LREM pour la mairie de Paris va ainsi dévoiler dans quelques semaines une initiative pour empêcher l'accès aux mineurs à la pornographie. Une charte de « bonne conduite » entre les plateformes de e-commerce comme Amazon et les TPE-PME qui en dépendent est aussi dans les tuyaux. Il annonce aussi 13 Capitales French Tech et environ 80 Communautés French Tech en France et dans le monde, ainsi que le lancement d'une initiative pour encourager l'investissement dans les startups dirigées par des femmes.

LA TRIBUNE - Vous êtes en poste depuis bientôt deux ans, mais vous avez annoncé que vous démissionnerez si vous êtes désigné comme candidat LREM pour les municipales à Paris. Qu'avez-vous accompli en tant que secrétaire d'État au numérique ?

MOUNIR MAHJOUBI - Depuis 2017, j'ai été guidé par deux valeurs : la performance et l'humanité. La performance, c'est tout faire pour que des champions français du numérique puissent émerger, donc donner un coup...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/03/2019 à 11:32 :
Si quelqu'un peut m'expliquer le lien entre GJ et Start Up nation? Encore de la logorrhée verbale de politicien professionnel....
a écrit le 23/03/2019 à 23:55 :
"startup nation", "french tech", "french fab", "pass culture", et cætera.

Savent-ils encore parler le français ?

En fait, sont-ils véritablement français ?
a écrit le 23/03/2019 à 18:12 :
"start up nation" n'est qu'un non sens, car ce mot fait table rase de la nation et par conséquent du peuple. "gilet jaune" est le signal de détresse du peuple nié les hauts fonctionnaires de l'Etat.
a écrit le 23/03/2019 à 12:21 :
Il est vrai que le rapport entre les deux est évident. Ce genre de phrase est du pur jargon technocratique. Du pipotron déchaîné pur sucre.
a écrit le 23/03/2019 à 12:20 :
et il n y aura pas de charte de bonne conduite pour le traitement des salariés?
AH mon pauvre monsieur, c'est la compétition, ils pourraient partir, c'est donc aux salariés à faire des efforts, au fait, combien est valorisé amazon et que rapporte t il ?
boycott des gafa !
a écrit le 22/03/2019 à 20:13 :
avec une noisette de gomina, je t'en fais un Benalla, c'est ca une startup.....
a écrit le 22/03/2019 à 16:22 :
Une nation ne peut pas être que startup tout comme elle ne pas pas être que gilet jaune elle doit donner sa place à chacun
a écrit le 22/03/2019 à 14:21 :
Toujours taxer les bénéfices des autres …. et ne rien créer d'équivalent ….c'est à terme de l'appauvrissement…!
a écrit le 22/03/2019 à 13:48 :
Sacré Mounir, ça serait la pire nouvelle pour sa future carrière en effet :)

Mieux vaut une charte de bonne conduite qui les convaincra à coup sur d'arreter de gagner des centaines de millions sur le dos des Etats...

Pathétique...
a écrit le 22/03/2019 à 13:22 :
Il faut tuer les outils d'évitements fiscaux qui sont fournis aux GAFA et Cie, aux entreprises, aux grands patrons, aux oligarques, et au blanchiment. Donc les cibles de l'OCDE et de l'EU devrait être seulement et uniquement les paradis fiscaux, afin de niveler les règles pour tous les acteurs et échanges mondiaux.
Supprimer les moyens qui permettent de faire de l'optimisation fiscale ou de blanchir l'argent mal acquis, tendra à résoudre toutes les injustices et dérives.
Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple?
Mais ça implique qu'il faut balayer devant ses portes, les hubs défiscalisés de l'Europe : Irlande, Chypre, Luxembourg, etc.
Réponse de le 22/03/2019 à 16:49 :
Le 1er titre de cet article, ce midi, était : "Taxer le chiffre d'affaires des Gafa, c'est la pire solution" (Mounir Mahjoubi)
Justification de mon commentaire décalé.
Ce n'est pas moi qui me suis emmêlé les crayons !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :