Recharger son smartphone grâce aux vêtements et à l'énergie solaire, bientôt possible ?

Une équipe de chercheurs asiatiques a mis au point une nouvelle technologie vestimentaire qui permettrait de produire de l'énergie à partir du soleil via une fibre innovante intégrée aux vêtements. Au delà des téléphones, l'enjeu pourrait être de développer une technologie capable de recharger les millions d'objets connectés qui nous entourent au quotidien.
Grégoire Normand
Les vêtements pourraient ainsi devenir de véritables centrales électriques pour recharger nos objets connectés du quotidien.
Les vêtements pourraient ainsi devenir de véritables centrales électriques pour recharger nos objets connectés du quotidien. (Crédits : reuters.com)

Trouver un moyen de recharger son smartphone est devenue une priorité. Surtout que ces outils sont de grands consommateurs d'énergie. De nombreux chercheurs travaillent depuis des années sur des moyens alternatifs aux chargeurs classiques. Le dernier champ exploré s'intéresse aux vêtements qui pourraient se transformer en véritable centrale électrique, comme le rapporte Bloomberg.

>>LIRE AUSSI : Sept inventions pour recharger son smartphone en quelques minutes

L'industrie de la mode et du prêt à porter s'est longtemps concentrée sur les accessoires tels que les montres connectées, les lunettes équipées d'appareils photos ou de caméras. Le problème est que tous ces objets ont besoin d'alimentation électrique pour se recharger. Des marques telles que Mickaël Kors ou Tommy Hilfiger ont alors développé des vêtements ou des accessoires équipés de chargeurs ou de batterie. Chez Mickael Kors, une batterie portable était déguisée en rouge à lèvre par exemple. De son côté, Tommy Hilfiger avait développé une ligne de vestes avec des panneaux solaires.

La marque Kate Spade s'était mise à vendre des sacs à main dotés de chargeurs de téléphones. Mais toutes ces innovations ne permettent pas de fournir une énergie électrique en permanence mais seulement de manière intermittente. Une équipe de scientifiques basée en Chine a travaillé sur une nouvelle technologie qui pourrait être bien utile à tous ces objets et technologies connectés.

Une technologie qui a la fibre

L'équipe de chercheurs asiatiques a travaillé sur un tissu fabriqué à partir de coton et de deux types de fibres électroniques avancées. Dans une étude publiée mercredi 5 octobre dans la revue scientifique ACS Nano, les auteurs expliquent que la première fibre produit de l'énergie à partir des rayons du soleil et la seconde appelée la "fibre supercondensateur" (fiber supercapacitor), contient des électrons et fournit de l'énergie comme une batterie. Mais les chercheurs concèdent que le "processus de couture est délicat". Pour l'instant, le matériel a été testé dans des conditions lumineuses artificielles et naturelles selon Wenjie Mai de l'université de Jinan, interrogé par Bloomberg.

Cependant, cette technologie pourrait être confrontée à des difficultés que connaît bien l'industrie des énergies renouvelables. Le soleil ne brille pas en permanence et rend ce type d'énergie intermittente. Le second problème qui se pose également à ce type d'innovation est que l'été, lorsque les journées sont plus longues et les températures plus élevées, les personnes portent plus de vêtements sans manches. Ce qui signifie moins de surface, moins d'énergie et au final les téléphones pourraient être toujours difficiles à recharger certaines saisons. A l'inverse, ce tissu n'est pas résistant à l'eau dans l'état actuel des recherches. Si l'équipe de scientifiques affirme être en contact avec plusieurs firmes, la commercialisation pourrait prendre du temps.

Grégoire Normand

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 07/10/2016 à 16:23
Signaler
Voilà une innovation enthousiasmante, merci pour cette information. Nombreux de nos vêtements en acrylique se chargent d’électricité statique, à tel point parfois que quand on les enlève dans l'obscurité on voit des petites étincelles un peu par...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.