Victime du Covid-19, le CES de Las Vegas 2021 sera 100% en ligne

 |   |  497  mots
(Crédits : Reuters)
Pour ne prendre aucun risque, l'édition 2021 du salon américain des nouvelles technologies de Las Vegas va créer une offre 100% digitale pour les marques. Les démonstrations de produits seront au menu, tout comme les activités "meeting" et "networking", assure l'association organisatrice.

La version 2021 devait être "hybride" et "plus petite". En pleine crise du Covid-19, ce sera finalement un rendez-vous 100% digital que proposent finalement les organisateurs du gigantesque CES (Consumer Electronic Show) de Las Vegas, édition 2021, a annoncé ce mardi dans une vidéo postée sur Twitter via le compte officiel de l'événement, Gary Shapiro, le CEO de l'association organisatrice, la Consumer Technology Association (CTA).

Pour la première fois depuis sa création en 1967, les allées de la vitrine mondiale de l'innovation, où 175.000 visiteurs avaient fait le déplacement en janvier 2020, resteront donc vides. Le CES, qui réunit les professionnels et passionnés de nouvelles technologies, devait se tenir du 6 au 9 janvier 2021 dans la cité électrique du Nevada. Mais le coronavirus aura accéléré sa mue.

"Etant données les inquiétudes mondiales croissantes sur la propagation de la Covid-19, il n'est pas possible de rassembler, de façon sûre, des dizaines de milliers de personnes à Las Vegas début janvier 2021 pour se rencontrer et faire des affaires en personne", explique la Consumer Technology Association (CTA).

Connu pour ses zones d'expérimentations et de tests grandeur nature des inventions dernier cri, le CES 2021 proposera à la place « une nouvelle expérience immersive » et « entièrement digitale ». « C'est la meilleure chose à faire pour nous », a commenté également sur Twitter Jean Foster, SVP Marketing de la CTA, tandis que la pandémie marque une accélération dans le monde.

Réinventer un modèle économique en ligne

L'annonce acte surtout un changement radical pour le salon américain dont le modèle est, entre autres, de facturer plusieurs milliers de dollars quelques dizaines de mètres carrés, et des mises en visibilité particulières, pour les marques et les start-ups en quête d'une vitrine technologique. En 2020, le CES avait attiré plus de 4.400 exposants sur 2,5 millions de mètres carrés.

Chaque année, les start-ups françaises, réunies pour la plupart par le label French Tech du ministère de l'Economie, partaient aussi dans l'Ouest américain pour chasser les opportunités.

A la place, l'événement sera uniquement diffusé en ligne, tout en réaffirmant sa promesse de "connecter exposants, clients, leaders et médias du monde entier", indique la CTA dans son communiqué. Concrètement, le CES compte également mettre en place une "plateforme" pour que les exposants puissent présenter virtuellement leurs innovations. Les démonstrations de produits sont d'ailleurs au menu de la version "tout digital", tout comme les activité "meeting" et "networking", assure le communiqué.

Lire aussi : Le Covid-19 force les salons professionnels et autres foires à faire leur mue numérique

D'ores et déjà, la CTA annonce rouvrir les allées et revenir à un format physique du CES pour l'édition de 2022.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/07/2020 à 23:24 :
De toutes manières il faut que ça cesse les gadgeto trouvailles !
Sales gosses !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :