Et si l'AMF bloquait l'OPA de Springer sur Seloger.com ?

 |   |  274  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
D'après Reuters, il se pourrait que l'Autorité des marchés financiers (AMF) refuse de donner son visa à l'offre publique d'achat (OPA) lancée par Axel Springer sur le groupe d'annonces sur internet Seloger.com.

L'OPA d'Axel Springer sur Seloger, le site d'annonces immobilières en ligne, pourrait échouer. Faute du visa de l'Autorité des marchés financiers (AMF), rapporte Reuters ce vendredi. Citant des sources proches du dossier, l'agence indique que le groupe de presse allemand Axel Springer craint le blocage de l'AMF. Et c'est l'absence de seuil d'acceptabilité qui poserait problème. "Cette décision, explique la source en question, aboutirait à ce que l'équité de traitement entre actionnaires ne soit pas respectée, notamment en terme de prix et de liquidité".

Des informations qu'Axel Springer ne souhaite commenter. Quant à l'AMF, elle a refusé de s'exprimer sur le fond du dossier en cours d'instruction.

Axel Springer détient déjà 12,4% du capital du site, acquis auprès de certains fondateurs à 34 euros par action, le même montant proposé aux autres actionnaires dans le cadre de son OPA. Son offre est structurée de telle façon qu'elle soit valide même si une petite minorité d'actionnaires choisit d'y souscrire. Pour l'heure, Seloger.com a rejeté l'OPA au motif qu'elle ne reflète ni sa valeur intrinsèque ni ses perspectives de croissance. D'ailleurs, le cours de l'action Seloger dépasse les 34 euros proposé aux actionnaires depuis le début de l'OPA

N'ayant aucunement l'intention de relever son offre, le président du directoire Mathias Döpfner avait indiqué qu'il pourrait se satisfaire d'une participation minoritaire dans le capital du site.

L'hypothèse d'un blocage de l'AMF a peu d'impact sur l'action Seloger.com qui se replie de près de 1% vers 15 heures à 34,46 euros . Le titre Axel Springer recule pour sa part de plus de 2% autour de 110 euros.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :