En panne d'utilisateurs, Snapchat veut créer ses propres séries

 |   |  410  mots
Le réseau social Snapchat, prisé par les Millennials, a annoncé vouloir produire ses propres séries exclusives.
Le réseau social Snapchat, prisé par les Millennials, a annoncé vouloir produire ses propres séries exclusives. (Crédits : Lucy Nicholson)
Boudé par les utilisateurs au deuxième trimestre, Snapchat veut reconquérir les jeunes avec la production de ses propres séries. Le réseau social prisé par les Millennials proposait déjà des contenus courts sur sa plateforme, mais tous étaient réalisés par des partenaires.

Pour continuer de séduire les Millennials, cible privilégiée de Snapchat, le réseau social a annoncé mercredi 10 octobre vouloir produire ses propres séries exclusives. L'application propose déjà des programmes originaux, souvent de l'information générale ou sportive, mais ils étaient jusqu'ici réalisés par des partenaires. Snapchat se lance cette fois dans la fiction, avec une série policière, "Class of Lies", une comédie, "Co-Ed" et une émission de téléréalité, "Endless Summer", conçue par les créateurs de la référence du genre, "Keeping Up with the Kardashians".

Pour s'adapter au smartphone, ces séries seront filmées en format vertical et montées de manière très rythmée, avec l'écran régulièrement scindé en plusieurs images. Il sera aussi possible de devenir un personnage de certaines séries grâce à la réalité augmentée, selon un communiqué publié mercredi. Plusieurs autres séries suivront bientôt, à en croire le message vidéo publié par Snapchati, toutes réunies sous la bannière Snap Originals. Les trois premiers programmes dévoilés mercredi ont tous pour personnages principaux des adolescents ou de jeunes adultes, cible privilégiée de Snapchat, qui peine à recruter de nouveaux utilisateurs.

Lire aussi : Médias : Snap et NBC Universal se marient pour séduire les jeunes

Snapchat en panne d'utilisateurs

Au deuxième trimestre, Snap a annoncé que le nombre d'utilisateurs actifs quotidiens (DAU) avait baissé de 2% par rapport au premier trimestre, à 188 millions. Il s'agissait du premier recul du nombre d'abonnés pour Snapchat. L'application avait déjà livré un premier trimestre jugé décevant, en enregistrant la plus faible progression du nombre de ses utilisateurs de son histoire et un chiffre d'affaires plus faible qu'attendu.

Depuis son lancement en 2011, Snap n'a jamais dégagé de bénéfice. Il a encore enregistré une perte nette de 353 millions de dollars au deuxième trimestre. Introduit en Bourse en 2017, il avait fini cet exercice en perte nette de 3,44 milliards de dollars. Dans une note publiée le 9 octobre, les analystes du cabinet MoffettNathanson ont prévenu que Snap "n'aurait bientôt plus de liquidités" et estimé qu'une augmentation de capital pourrait être nécessaire en 2019. Ils soulignent le fait que l'introduction du format "Stories", créé par Snapchat et désormais copié par Instagram puis Facebook, compromet les chances de croissance rapide pour le réseau social.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/10/2018 à 10:21 :
C'est une bonne idée! Je voudrais voir ces séries. Faites-les!

Vive la France!
a écrit le 11/10/2018 à 11:27 :
Les entrepreneurs du net se régalent en ce moment grâce à la profonde peur des actionnaires milliardaires qui n'investissent plus que sur des valeurs dites sûr mais ces premiers ont anticipé et du coup vendent mettent leurs entreprises qui pètent tout juste avant qu'elles ne retombent.

Le problème c'est que quand un milliardaire est ainsi arnaqué ce sont toujours les citoyens qui doivent le payer après...

Vite un frexit.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :