Le dépensier Netflix dépasse les 65 millions d'utilisateurs

 |   |  276  mots
Après l'Australie et la Nouvelle-Zélande fin mars, Netflix s'apprête à se lancer au Japon au troisième trimestre, puis en Espagne, en Italie et au Portugal au quatrième trimestre.
Après l'Australie et la Nouvelle-Zélande fin mars, Netflix s'apprête à se lancer au Japon au troisième trimestre, puis en Espagne, en Italie et au Portugal au quatrième trimestre. (Crédits : © Mike Blake / Reuters)
Au deuxième trimestre, le service américain de vidéo a gagné 3,28 millions d'abonnés. Netflix s'appuie sur une politique d'investissements massifs: il estime notamment à 10,1 milliards de dollars ses obligations financières pour ses contenus streaming au 3e trimestre et compte multiplier les nouveaux marchés d'ici 2016.

Le succès international de Netflix est encore plus important qu'attendu. Le service de vidéo en flux (streaming) revendiquait 65,55 millions d'utilisateurs fin juin, soit un gain de 3,28 millions en trois mois et de 15,51 millions en un an, a-t-il annoncé mercredi 15 juollet.

Dans les détails, le service américain de vidéo en ligne a gagné 900.000 abonnés américains en un trimestre alors qu'il en prévoyait 600.000 de plus, et 2,37 millions dans le reste du monde contre 1,9 millions attendus par le groupe.

Une stratégie d'expansion agressive et coûteuse

Son chiffre d'affaires total, qui inclut toujours une petite activité historique de location de DVD, affiche au deuxième trimestre un bond de 23% sur un an à 1,64 milliard de dollars (1,5 milliard d'euros).

Mais le groupe investit beaucoup dans la production originale de séries et de films afin d'avoir des exclusivités pour attirer des utilisateurs. Il chiffre notamment à 10,1 milliards de dollars ses obligations financières pour les contenus en streaming ce trimestre. Ainsi, au deuxième trimestre, son bénéfice net en revanche a plongé de 63% à 26 millions de dollars. Cet investissement qui devrait vite porter ses fruits, estime Netflix. "Presque 99% des membres de Netflix ont interagi avec les contenus originaux, une indication que nous sommes sur la bonne voie".

En outre, le service affiche par ailleurs toujours l'ambition d'être accessible dans le monde entier d'ici fin 2016. Après l'Australie et la Nouvelle-Zélande fin mars, il s'apprête à se lancer au Japon au troisième trimestre, puis en Espagne, en Italie et au Portugal au quatrième trimestre, et vise 2016 pour la Chine où il dit continuer d'explorer ses options.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/07/2015 à 12:10 :
Pourquoi ce sont toujours les américains les précurseurs ? Canal + ou TF1 n'auraient pas pu faire ça ??? C'est fou de voir ce succès alors qu'un groupe comme canal aurait pu le faire mais avec J2M ça a été le plantage ...
a écrit le 16/07/2015 à 9:26 :
bravo a Netflix j'ai envoyé mon recommandé à Canal satellite pour résilier mon abonnement et je quitte Free pour Orange pour m'abonner à Netflix. Gain par mois 69 euros. Il n'y a pas photo.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :