Blockbuster se déclare en faillite

Le loueur américain de vidéos Blockbuster s'est mis d'accord avec ses créanciers et annonce son dépôt de bilan. Sa dette s'élève à 900 millions de dollars.

1 mn

Rien ne va plus pour Blockbuster, le loueur américain traditionnel de vidéos (via un réseau de boutiques). Annoncée comme imminente, la faillite vient d'être déclarée ce jeudi après-midi menaçant quelques 48.000 salariés (dont une majorité à temps partiel).

Il lui restait une semaine pour honorer les 900 millions de dollars de dettes sous lesquelles il ploie sachant que le groupe a déjà repoussé à deux reprises ses échéances mais il a finalement trouvé un accord avec ses principaux créanciers pour réduire sa dette à quelque 100 millions. Il se met sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites.

Selon certains analystes, cette ancienne filiale du groupe de médias Viacom devenue indépendante depuis six ans, n'a pas su prendre le virage du numérique et en paie le prix aujourd'hui. Il s'est largement fait dépasser par son compatriote Netflix, loueur de vidéos par courrier ou par Internet en streaming (diffusion en continu sans téléchargement). Ce dernier compte actuellement 15 millions d'abonnés américains avec un cours d'action triplé en un an.

Ce dont est bien loin le cours de l'action Blockbuster qui connaît pour sa part une véritable dégringolade boursière. La valeur du titre a fondu de 98% en un an. Jeudi, les rumeurs de faillite ont entraîné l'action vers le fond avec une chute de 31,25% et terminant la séance à 0,055 dollar...

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.