Nouvel avertissement d'Europa Corp sur ses résultats

 |  | 282 mots
Lecture 1 min.
Luc Besson, président et principal actionnaire d'Europa Corp. Copyright Reuters
Luc Besson, président et principal actionnaire d'Europa Corp. Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le studio de Luc Besson prévient que sa perte pour l'exercice clos fin mars "sera plus importante" que les anticipations des analystes, qui tablaient jusqu'à présent sur 14,65 millions d'euros de pertes. Le cours pourrait être impacté lors de la reprise de la cotation mardi.

La descente aux enfers continue pour Europa Corp. Jeudi soir, le studio de cinéma a lancé un nouvel avertissement sur ses résultats sur l'exercice clos fin mars. "La perte de l'exercice sera plus importante que les anticipations du marché en raison de nouvelles provisions passées, et du coût de la restructuration engagée", a indiqué la société de Luc Besson. La perte devrait donc être plus importante que les 14,65 millions d'euros attendus en moyenne par les analystes financiers. Elle devrait aussi être bien plus importante que celle de l'exercice précédent (-9,8 millions), qui était à l'époque la première de l'histoire du groupe.

En pratique, le cours de bourse, qui a déjà chuté de 10,4% depuis le début de l'année, pourrait donc être impacté mardi. En novembre puis en février, le studio avait déjà prévenu que les résultats de l'exercice en cours seraient mauvais, invoquant alors "la conjoncture économique" et "les contre-performances des ventes internationales".

Départs en série

Parallèlement, le directeur financier et des ressources humaines depuis 2003, Raphaël Durand, a été remercié. Il est remplacé par Carole Ferrand (41 ans), venue de la filiale française de Sony. Ces derniers mois ont déjà vu parti successivement Jean-Julien Baronnet (directeur général), Jean de Rivières (directeur du cinéma), Charles Benloulou (directeur de la diffusion), et surtout Pierre-Ange Le Pogam (co-fondateur et directeur du développement).

Enfin, le studio a annoncé jeudi qu'il présenterait le 4 mai sa stratégie pour les 4 prochaines années. Selon «l'Express», il voudrait se lancer dans l'exploitation de salles, à raison de deux nouveaux multiplexes par an à partir de 2013.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/04/2011 à 14:32 :
Je ne sais pas quand Besson se rendra compte du mal que lui fait son nouvel ami, homonyme du héros de Subway, qui a fait fuir tous les piliers de la société en deux ans...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :