Foot féminin : la Super League féminine britannique négocie des droits TV record... sans les hommes

 |  | 165 mots
Lecture 1 min.
Le 21 mars 2021 au Hive Stadium (Londres), Gemma Evans, du club de Bristol City, célèbre son premier but contre Tottenham Hotspur lors d'un match de Super League féminine (WSL pour Women's Super League).
Le 21 mars 2021 au Hive Stadium (Londres), Gemma Evans, du club de Bristol City, célèbre son premier but contre Tottenham Hotspur lors d'un match de Super League féminine (WSL pour Women's Super League). (Crédits : John Sibley / Action Images via Reuters)
Non seulement le montant signé pour la retransmission des matches de la Super League féminine est un record mais c'est aussi la première fois que les droits de la WSL sont vendus séparément de ceux du football masculin.

Un accord record sur les droits de télévision du football féminin en Angleterre a été signé avec Sky Sports et la BBC, a annoncé lundi la Fédération anglaise.

Sky Sports diffusera jusqu'à 44 matches par saison et la BBC 22 rencontres, au terme d'un accord portant sur trois ans d'un montant d'environ 7 millions de livres (8,1 millions d'euros) par an.

"C'est un accord qui change la donne et qui transformera" la Super Ligue féminine anglaise (WSL), a estimé Kelly Simmons, directrice du football professionnel féminin à la Fédération anglaise (FA).

Des droits TV négociés séparément du foot masculin, du jamais-vu

C'est la première fois que les droits de la WSL sont vendus séparément de ceux du foot masculin et les 12 clubs féminins de l'élite toucheront une part des revenus.

Les clubs de 2e division bénéficieront également de cet accord qui prévoit que 25% des revenus leur seront reversées.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/03/2021 à 16:37 :
Encore un truc nouveau qui se passe au Royaume Uni.

Sympa la photo ! ^^

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :