Streaming vidéo : la PME rennaise Broadpeak entre en Bourse pour amplifier son avance technologique

Broadpeak a donné ce vendredi le coup d’envoi de son introduction en bourse sur Euronext Growth Paris. L’entreprise bretonne spécialisée dans les solutions logicielles dédiées au streaming vidéo espère lever 20 à 23 millions d’euros. Forte de ses 200 millions d’utilisateurs dans 50 pays, la PME souhaite tripler son chiffre d’affaires, à 100 millions d’euros à l’horizon 2026.

3 mn

Forte de 200 millions d’utilisateurs dans 50 pays, elle commercialise ses produits auprès de 125 clients, groupes majeurs des médias, des télécoms et de l’OTT (over-the-top, contenus via Internet) tels que Orange, Telecom Italia, HBO ou encore Deutsche Telekom.
Forte de 200 millions d’utilisateurs dans 50 pays, elle commercialise ses produits auprès de 125 clients, groupes majeurs des médias, des télécoms et de l’OTT (over-the-top, contenus via Internet) tels que Orange, Telecom Italia, HBO ou encore Deutsche Telekom. (Crédits : Reuters Staff)

Depuis sa création en 2010, l'entreprise rennaise Broadpeak a déployé à l'échelle mondiale ses solutions logicielles permettant de diffuser des contenus vidéos en streaming. Forte de 200 millions d'utilisateurs dans 50 pays, elle commercialise ses produits auprès de 125 clients, des groupes majeurs des médias, des télécoms et de l'OTT (over-the-top, contenus via Internet) tels que Orange, Telecom Italia, HBO ou encore Deutsche Telekom.

S'appuyant sur une prévision de croissance de près de 25% sur 2022 et un chiffre d'affaires anticipé de 41 millions d'euros (33,1 millions d'euros en 2021), l'entreprise de 241 salariés opère un changement d'échelle afin de conserver son avance technologique et commerciale.

Action entre 6,41 et 7,05 euros

En lançant vendredi 20 mai son introduction en bourse sur Euronext Growth Paris, Broadpeak vise une augmentation de capital d'un montant de 20 à 23 millions d'euros, dont 7,5 millions d'euros seront issus d'engagement de souscription d'investisseurs tels que Vatel Capital, Financière Arbevel et Eiffel Investment Group.

La fourchette indicative de prix oscille entre 6,41 euros et 7,05 euros par action.

La période de souscription est ouverte jusqu'au 7 juin pour l'Offre à prix ouvert, jusqu'au 8 juin pour le Placement global.

« La réussite de cette opération a vocation à conforter notre avance technologique et étendre notre pénétration commerciale, notamment au travers de notre plateforme SaaS, pour nous permettre de franchir le cap de 100 millions d'euros de chiffre d'affaires dès 2026 » indique Jacques Le Mancq, PDG de cette entreprise innovante éligible aux PEA et PEA-PME.

Déployer le Streaming-as-a-Service

Portée par la croissance exponentielle du streaming, qui concentre déjà plus de 50% des flux de données mondiaux, et le développement de la fibre et des réseaux 5G, Broadpeak a, jusqu'en 2021, commercialisé son portefeuille de solutions (stockage des contenus, publicité ciblée, replay...) via l'achat de licences logicielles.

Depuis 2022, la PME s'est ouverte au Streaming-as-a-service avec le lancement de sa propre plateforme cloud, broadpeak.io. Dotée d'applications clé en main et destinée aux nouveaux médias et aux créateurs et fournisseurs de contenus souhaitant diffuser eux-mêmes leurs programmes, cette plateforme est accessible sur la base d'un abonnement mensuel.

L'élargissement de son déploiement fait partie des priorités de l'entreprise qui prévoit l'extension des applications disponibles et des efforts marketing pour accroître sa visibilité.

« Broadpeak est prête à franchir une étape de son développement sur un marché en croissance attendu à près de 7 milliards d'euros cette année et à plus de 11 milliards d'ici à 2026 » ajoute Jacques Le Mancq. « Les axes technologiques définis sont le cloud, la sécurité, la valorisation de la data et la généralisation de l'IA. ».

Sur le plan commercial, l'entreprise entend se renforcer pour conquérir de nouveaux clients et accélérer auprès des plateformes de diffusion et des nouveaux médias. Les zones à plus fort potentiel sont l'Amérique du Nord et Latine, la Scandinavie et le Royaume-Uni.

60% des fonds pour la R&D

En 2021, 90% du chiffre d'affaires de Broadpeak a été réalisé à l'international. La société installée à Cesson-Sévigné emploie des collaborateurs au Canada, aux États-Unis, au Brésil, à Singapour et Dubaï et possède des bureaux locaux dans 21 pays.

Sur le terrain financier, Broadpeak qui a investi 40 millions d'euros en R&D depuis sa création, affiche une croissance annuelle moyenne de 40% depuis 2015 et une marge brute en progression de 50% entre 2020 et 2021 à 26,7 millions d'euros.

Pour 2022, l'entreprise revendique une « solide visibilité de son carnet de commandes » et un objectif de chiffre d'affaires déjà sécurisé à 60%.

Dans les quatre ans qui viennent, elle ambitionne donc de multiplier ses revenus par trois par rapport à 2021, avec une marge d'EBITDA portée à 20% (9% en 2021).

Les moyens financiers supplémentaires que vont lui octroyer l'introduction en Bourse seront dédiés à 60% aux investissements dans l'innovation et la R&D, à 40% à l'accompagnement commercial et marketing de sa croissance.

3 mn