Les Français écoutent moins de musique sur mobile que leurs voisins

 |   |  413  mots
(Crédits : Reuters)
L'Europe compte deux fois plus d'amateurs de musique sur mobile au premier trimestre que les Etats-Unis, rapporte ce mercredi une étude du cabinet ComScore. Mais les Français sont en queue de peloton.

Allemands, Espagnols, Français, Italiens et Britanniques écoutent globalement de plus en plus de musique sur leur téléphone mobile. D'après l'institut d'études ComScore, ils sont désormais 54 millions de 13 ans et plus, fin mars 2010, à utiliser ce service mobile. C'est 10% de plus qu'il y a un an et cela réprésente en moyenne 23,8% des personnes équipées d'un mobile contre 13,2% aux Etats-Unis.

D'importants contrastes apparaissent néanmoins. Parmi les cinq principaux marchés européens, c'est l'Espagne qui mène la danse avec 30% d'abonnés mobiles qui écoutent la musique à partir de leur portable, suivie par l'Allemagne qui compte 25,8% d'adeptes. Pourtant amateurs de musique, les Britanniques arrivent en troisième position avec 22,6% de consommateurs de musique mobile, en deçà de la moyenne des cinq marchés européens étudiés (23,8%). La France et l'Italie ferment le bal avec seulement 21%.

Téléchargement sur mobile encore peu répandu

D'après l'étude, les abonnés européens à la téléphonie mobile téléchargent surtout la musique depuis leur ordinateur et la transfèrent ensuite sur leur téléphone (20,3%).

Le téléchargement direct depuis un téléphone portable reste encore très marginal parmi les abonnés mobiles: 1,9% seulement utilisent ce service. Cela représente 4,3 millions de personnes, soit tout de même 62% de plus qu'un an auparavant. Avec 1 millions d'adeptes du téléchargement direct, l?Allemagne arrive en tête du classement européen. Son taux de progression, 102%, est également le plus élevé. L?Italie arrive en seconde position, avec une croissance de 92%, suivie par la France (+50%), le Royaume-Uni (+39%) et l'Espagne.

Plus globalement, l'Europe devance toujours les Etats-Unis, qui avec 4 millions d'utilisateurs, affichent une bien moindre croissance (10%). "Les consommateurs (européens, ndlr) qui écoutent de la musique sur leur portable sont aussi les plus susceptibles d?utiliser l?internet mobile et près de la moitié possèdent un smartphone", souligne Blandine Silverman, responsable Développement Activités mobiles chez ComScore, citée dans le communiqué. En effet, 47% d'entre eux utilisent l?Internet mobile, une proportion presque deux fois plus forte que l?ensemble des consommateurs équipés d?un téléphone portable. Quant aux smartphones, 42% d'apdetpes de la musique sur mobile en possèdent un contre 25% pour l'ensemble des abonnés mobiles.

Aussi ComsCore voit-il dans ce marché de la musique mobile "relativement petit" de "réelles opportunités publicitaires encore inexploitées" pour les éditeurs et créateurs de musique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :