Teleperformance confiant pour 2011

 |   |  328  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Le numéro un mondial des centres d'appels ne prévoit pas de croissance organique de son chiffre d'affaires cette année mais est plus optimiste pour le prochain exercice.

Teleperformance a annoncé lundi soir tabler sur une accélération de sa croissance organique et une amélioration de sa rentabilité en 2011, en dépit d'un contexte d'activité toujours difficile en Europe, notamment pour sa filiale française en restructuration.

Le numéro un mondial des centres d'appels a déclaré dans un communiqué s'attendre à une croissance organique nulle de son chiffre d'affaires en 2010, soit 10% de hausse en données publiées, et a réaffirmé son objectif de rentabilité, visant une marge d'Ebita hors éléments non récurrents autour de 8,5%.

Pour 2011, le groupe vise en première approche une croissance organique de ses ventes comprise entre 2,5% et 5%, ainsi qu'une marge d'Ebita d'au moins 9%, grâce à la bonne dynamique de ses ventes aux Etats-Unis et dans les pays émergents.

La marge d'Ebita hors éléments non récurrents s'était inscrite à 8,45% du chiffre d'affaires en 2009.

Teleperformance, qui a annoncé en juillet un deuxième plan de restructuration en France, réitère son objectif de retour à l'équilibre opérationnel pour sa filiale française au cours du premier semestre 2011.

Le plan de restructuration pour la France, qui représente autour de 12% à 13% de son chiffre d'affaires total, est toujours en examen par les instances représentatives du personnel, a précisé Teleperformance.

Le président de la filiale française avait déclaré fin juillet, lors d'une interview à Reuters, que le groupe serait contraint de fermer sa filiale française s'il ne parvenait pas à la ramener à l'équilibre comme prévu par le biais du deuxième plan de restructuration.

Teleperformance fait savoir que des détails supplémentaires seront communiqués pour 2011 à l'occasion de la présentation de ses résultats annuels, le 28 février prochain.

L'action a clôturé lundi en hausse de 1,29%, à 22,455 euros, dans une capitalisation boursière d'environ 1,25 milliard d'euros.

Le titre cède 2,25% depuis le début de l'année, après avoir gagné 13,9% en 2009.

Marie Mawad, édité par Dominique Rodriguez

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :